Voici pourquoi Juan Soto doit être échangé

Actualité, Rumeurs

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 30 novembre 2023 à 14h21

De plus en plus, il est clair que les Padres de San Diego vont échanger Juan Soto cet hiver. Est-ce que je suis surpris? Pas du tout.

Dans les faits, depuis longtemps, je pense qu’il est improbable de voir les Padres donner un quatrième contrat de fou. Xander Bogaerts, Fernando Tatis Jr. et Manny Machado sont tous bien payés.

J’ai toujours pensé que si Machado utilisait son option de sortie, garder Soto était logique. Mais Manny est resté et Soto ne sera pas là à long terme.

L’échanger dès maintenant (à un an de l’autonomie) était logique il y a quelques mois, question d’aller chercher des espoirs pour renflouer une banque de plus en plus vide.

Mais là, après que les Padres aient raté les séries? C’est encore plus logique.

Mais ce n’est pas le seul facteur qui fait en sorte que les Padres doivent échanger Soto. Et ça, Ken Rosenthal l’a bien expliqué.

D’abord, il faut comprendre que le club avait déjà des difficultés financières en fin de saison 2023, ce qui a poussé le proprio Peter Seidler à emprunter 50 M$ pour boucler son budget.

Déjà qu’il était vraiment le seul à croire que les Padres pouvaient maintenir une aussi grosse masse salariale (même Rob Manfred se questionnait), cet événement-là a fait douter les gens à San Diego.

Une baisse d’environ 50 M$ est donc prévue là-bas… et depuis ce temps-là, M. Seidler est décédé. On se doute que la situation des Padres n’ira pas en s’améliorant, donc.

Soto, à environ 33 M$ en 2024, est un morceau qui s’échange facilement pour boucler le budget un peu plus facilement.

Rappelons que celui qui a refusé 440 M$ en 2022 à Washington deviendra sans doute joueur autonome et que les Padres ne le signeront sûrement pas.

Par la suite, il faut comprendre que les Padres ont perdu des lanceurs (joueurs autonomes) qui ont lancé environ 700 manches en 2023.

Blake Snell (qui a gagné le Cy Young), Seth Lugo, Nick Martinez, Michael Wacha, Josh Hader et Luis Garcia sont tous partis. Les remplacer coûtera cher.

Échanger Soto contre des lanceurs qui ne coûtent pas les yeux de la tête libérerait l’argent du voltigeur, mais donnerait des manches au club.

Ça laisserait aussi du lousse pour signer des agents libres sur le monticule.

Obtenir des espoirs contre Soto serait profitable à long terme et même sans Soto, les Padres ont une belle équipe au bâton. C’est donc logique de croire qu’il partira.

Ceci dit, comme il sera agent libre dans un an (il ne signera sans doute de pas de prolongation de contrat à long terme d’ici un an) et qu’il coûtera cher en argent et en espoirs, peu de clubs peuvent l’acquérir.

J’ai vraiment le sentiment que les Yankees, qui ont besoin de lui, sont les mieux placés pour aller le chercher. Ils ont des jeunes qui peuvent intéresser les Padres.

Rappelons que les Yankees et les Padres discutent de Soto, justement.

Même si Soto veut possiblement rester à San Diego en 2024, ses demandes salariales devraient le pousser hors de la ville prochainement.

Tags:

Juan Soto, Padres de San Diego

Articles similaires

Maxime Trudeau

Pascal Harvey

Charles-Alexis Brisebois