Vladimir Guerrero Jr. à long terme : « je ne suis pas sûr que Toronto veut »

Actualité, Blue Jays

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 1 mai 2024 à 20h30

On ne sait pas trop pourquoi, mais Vladimir Guerrero Jr. est incapable d’atteindre ses standards de 2021. Est-ce un manque d’effort? De sérieux? La malédiction d’être le cover boy de MLB The Show?

Qui sait.

Mais en tout cas, son futur contrat retient l’attention. Après tout, il sera éligible à l’autonomie complète dans deux ans et on ne sait pas exactement où il va signer son gros contrat.

Même lui, il commence à ouvrir la porte à d’autres scénarios.

Ce qu’il faut savoir, c’est que le joueur n’est pas en position de demander la lune de la façon dont il joue depuis 2022. De plus, l’hiver prochain, il sera à un an de l’autonomie.

Il est dur d’y renoncer si près du but, non?

Mais l’autre côté de la médaille, c’est le club. Les Blue Jays ont toujours semblé réticents à lui offrir un gros contrat dans les dernières années et ses récentes performances démontrent qu’ils ont peut-être raison.

Selon ce que Ken Rosenthal a récemment dit, il n’est pas certain que les Blue Jays aient vraiment envie de lui offrir la lune. De la façon dont il joue, ce n’est pas une certitude.

Rappelons que cette saison, il semble incapable de prendre son envol et que c’est la même chose pour George Springer et Bo Bichette. Les trois premiers frappeurs du club ne sont pas en contrôle et ça paraît sur l’attaque torontoise.

Si le fils de Vlad veut un contrat à la hauteur de son (immense) talent, il devra dès maintenant commencer à mettre des chiffres sur le tableau pour convaincre une équipe de lui donner.

Je dis « une équipe » parce que rien ne nous assure que l’an prochain, il sera encore là. Il pourrait être échangé, si tout va mal chez les Blue Jays dans les prochains mois.

Bo Bichette aussi, dans le pire des mondes.

Tags:

Blue Jays de Toronto, Vladimir Guerrero Jr.

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Laisser un commentaire