Si Carlos Correa avait une cheville en santé, est-ce que San Francisco aurait bonne réputation?

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 21 décembre 2023 à 20h06

Vous souvenez-vous du dossier Carlos Correa l’an passé? Il avait signé avec les Giants et les Mets, mais sa cheville avait fait peur aux médecins en charge du test physique.

C’est d’ailleurs il y a un an jour pour jour qu’on apprenait l’existence du deuxième contrat de Correa, soit celui avec les Mets de New York.

Bref, c’était quelque chose de le voir, au final, revenir au Minnesota.

Mais pour les Giants, ça avait été un coup dur. Pourquoi? En raison des difficultés de la franchise à aller se chercher une vedette.

Par le passé, Bryce Harper a dit non. Giancarlo Stanton (via sa clause de non-échange) a dit non. Arson Aaron Judge, quelques jours avant l’histoire Correa, avait dit non.

Depuis? Shohei Ohtani a aussi dit non. Yoshinobu Yamamoto s’enligne aussi pour dire non.

San Francisco a acquis la réputation d’une ville qui n’est plus ce qu’elle était. On parle maintenant, à tort ou à raison, d’une ville dangereuse.

Buster Posey a confirmé que c’était la perception des gens, du moins.

Évidemment, on se demande tous un peu comment cette perception-là est arrivée en Californie. Est-ce fondée? Est-ce seulement un tissu de mensonges?

Est-ce qu’il y a une « campagne de salissage » contre la ville – et, indirectement, l’organisation?

C’est un sujet étrangement (trop?) chaud en ce moment dans le baseball majeur. Peut-être que c’est un autre effet du manque de signatures et du fait qu’on se cherche de quoi à dire?

Mais là-dessus, les gars du podcast Baseball Is Dead ont un bon point.

Si Correa avait eu une cheville en santé (ou assez en santé au goût des Giants, du moins), est-ce que les Giants et la ville de San Francisco auraient la même réputation?

Après tout, Correa aurait été, en 2023, le visage des Giants. Il aurait possiblement, au passage, restauré la réputation de la franchise. Non?

Chaque année qui passe met plus de pression sur les Giants que l’année d’avant. Si Yamamoto va ailleurs, ce sera encore pire.

Comment casser ce cercle vicieux-là?

  • Dustin Pedroia est content d’entrer au Temple de la renommée des Red Sox.
  • Les espoirs de la transaction Tyler Glasnow sont contents d’être à Tampa Bay.
Tags:

Carlos Correa, Giants de San Francisco

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Charles-Alexis Brisebois