Blake Snell a un horrible début de saison

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 20 avril 2024 à 12h30

Quand les Giants de San Francisco ont mis sous contrat Blake Snell, on savait que ce n’était pas forcément pour gagner des matchs au mois d’avril ou de mai. Pourquoi?

Parce que le lanceur a l’habitude de connaître des débuts de saison plus… discrets, mais aussi parce que sans camp d’entraînement, il fallait s’attendre à un lent début de saison.

Hier, Snell a lancé contre les Diamondbacks dans une défaite de 17-1. Il n’a pas donné tous ces points-là (cinq en 4.2 manches), mais il est quand même imputable de la défaite des siens.

Et comme les Giants ont accordé 17 points (10 de sa part) à ses deux premiers départs de la saison, cela veut dire que son club n’a jamais été dans le coup quand il lance.

Contre Washington, Tampa Bay et l’Arizona, il n’a jamais lancé cinq manches complètes et il a donné 15 points. Il a une moyenne de 11.57 en 11.2 manches et il a une fiche de 0-3.

Il a 12 retraits sur des prises en tout.

Évidemment, il est encore tôt, mais clairement, en ce moment, il ne fait pas la différence de la bonne façon. Le lanceur devra se relever s’il veut que son club reste dans la course.

Après tout, il évolue dans une division coriace.

Rappelons que Snell a gagné le Cy Young en 2023, mais que Scott Boras n’a pas été capable de lui décrocher le contrat qu’il voulait. Il a donc signé pour deux ans avec une option de sortie.

S’il veut redevenir agent libre dans un an, il devra mieux lancer, on s’entend.

Tags:

Blake Snell, Giants de San Francisco

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois