Richard Griffin veut voir Vladimir Guerrero Jr. se faire challenger publiquement par son gérant

Actualité, Blue Jays

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 3 septembre 2023 à 12h00

Hier soir, Vladimir Guerrero Jr. n’a pas connu le match de sa vie. Dans un match où son club a perdu une importante avance de 5-0 contre une mauvaise formation, il n’en a pas assez donné.

Alors que son club avait besoin de lui, Vladdy a notamment frappé deux fois des balles à double-jeu. Il a laissé, comme plusieurs de ses coéquipiers cette année, de nombreux coureurs sur les buts.

C’est fou, cette année, à quel point les gars ont un manque d’opportunisme criant. Je ne sais pas quelle est la raison, mais placer la balle en lieu sûr avec des gars bien placés sur les buts semble impossible.

Est-ce que le club, qui avait l’ADN d’une équipe qui a du plaisir, qui frappe bien, qui lance plus ou moins bien et qui a des difficultés défensives, n’arrive pas à se retrouver alors que tout est différent en 2023?

C’est ma théorie. J’ai le sentiment que sans Teoscar Hernandez et Lourdes Gurriel Jr. dans l’alignement, pour ne nommer que ceux-là, une partie de l’âme du club a pris son envol.

Et cela semble particulièrement affecter Vladdy, qui a perdu deux bons amis.

Je ne sais pas si c’est une des raisons qui expliquent la saison plus difficile de Vladimir, mais une chose est certaine : il peut en donner plus.

Je ne suis pas prêt à qualifier sa saison de catastrophe et je ne suis certainement pas de ceux qui pensent que de l’échanger pourrait être une bonne idée, mais Junior doit en donner plus.

Tout le monde s’entend là-dessus.

Le gérant John Schneider a dit, après le match d’hier, que le joueur de premier but devait mieux choisir ses tirs et doit vouloir en donner plus. Il a ajouté que Vlad est dans un bon état d’esprit en ce moment.

Le gérant a raison concernant Guerrero Jr. et ses performances au bâton. Celui qui a quasiment fini le match au troisième but hier doit en donner plus.

Et selon Richard Griffin, qui est allé beaucoup plus loin, John Schneider doit publiquement ramasser son joueur de premier but.

Richard Griffin, que vous connaissez peut-être comme un ancien employé des Expos au niveau des relations médias, n’a pas mâché ses mots.

L’ancien PR des Blue Jays, qui était présent en 2019 quand Vladdy a fait ses débuts dans les Majeures, est de retour dans ses fonctions de chroniqueur – ce qu’il a longtemps fait à Toronto. Et ça paraît.

Il est temps de voir John Schneider challenger Vladimir Guerrero Jr. publiquement pour ses contre-performances au lieu de toujours excuses ses échecs au bâton.

Deux doubles-jeu et sept coureurs laissés sur les buts dans uns défaite de 8-7 contre les Rockies. Les leaders doivent leader.

– Richard Griffin

Il a raison qu’il doit en donner plus, mais est-ce que les Blue Jays ont vraiment besoin d’une controverse impliquant le gérant (dont le leadership est contesté) et la vedette? Je ne crois pas.

J’ai le sentiment que Griffin se cherchait quelque chose à écrire…

Tags:

Blue Jays de Toronto, Richard Griffin, Vladimir Guerrero Jr.

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois