Le message de John Schneider : « ça s’en vient, nous serons meilleurs »

Actualité, Blue Jays

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 2 mai 2024 à 8h30

Hier soir, les Blue Jays de Toronto ont trouvé un autre moyen de perdre un match. C’était à la maison contre les Royals de Kansas City et ça s’est fait au compte de 6-1.

Au cours de la rencontre, les Blue Jays ont obtenu quatre petits coups sûrs seulement. Danny Jansen a frappé un circuit (en solo, évidemment) et il n’y a pas eu d’autre chose de notable au cours de la rencontre.

Encore une fois, le club a été incapable de construire des points ou une victoire. Le club a une fiche de 15-17 et il est frustrant à voir jouer pour ceux qui aiment la balle.

Et ce n’est pas comme si John Schneider aidait les fans du club canadien à faire passer la pilule. Après tout, il a beau dire que « ça s’en vient » et que « nous serons meilleurs » prochainement, mais…

Mais quel signe concret permet de croire que ce ne sont pas que des paroles vides?

Il a beau ajouter que le jour où ça cliquera, nous verrons du baseball complètement différent, mais il y a des bonnes équipes sur papier (comme le sont les Blue Jays) qui n’arrivent jamais à trouver la solution.

Le gérant refuse de sortir George Springer du premier rang offensif, il continue de faire frapper Bo Bichette derrière Vladimir Guerrero Jr. et hier, il a donné le quatrième rang offensif à Daniel Vogelbach pour remplacer Justin Turner, qui avait congé.

Comment voulez-vous que ça fonctionne?

Je me demande pendant combien de temps la direction va regarder le bateau couler en se disant que rien ne peut être fait. Je m’attends à ce que John Schneider sente la soupe de plus en plus chaude.

Mais est-ce que Ross Atkins fera quelque chose avant qu’il ne soit trop tard? Après tout, avoir la même fiche qu’Oakland, ce n’est pas… idéal.

  • Ça va bien pour les Dodgers, qui ont une fiche de 7-2 sur la route en neuf jours. En plus, Walker Buehler reviendra lundi.
  • Carlos Mendoza n’était pas content.
  • Shota Imanaga était content de reconnaître « la scène de spider-man » à New York.
  • Qui va payer pour ça?
  • 20 victoires pour les Yankees et les Guardians, dans la Ligue américaine.
Tags:

Blue Jays de Toronto, John Schneider

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Laisser un commentaire