Josh Hader : maintenant qu’il a le gros contrat, il veut lancer plus d’une manche

Actualité

Félix Forget

Publié le 2 mai 2024 à 14h30

Dans les dernières années, Josh Hader s’est bâti une réputation comme étant l’un des releveurs les plus dominants des Majeures. Que ce soit à Milwaukee ou à San Diego, le grand gaucher a connu une tonne de succès dans l’enclos.

Cela dit, il y a tout de même un aspect de ce qu’il a à offrir qui retenait l’attention : depuis le début de sa carrière, Hader ne voulait rien savoir de lancer plus d’une manche par sortie. Ça avait notamment coûté cher aux Padres l’an dernier, qui avaient vraiment besoin de leur gros releveur en pleine course aux séries.

Est-ce que les restrictions imposées par Hader ont coûté les séries aux Padres? On ne le sait pas… mais clairement, ça n’a pas aidé.

Par contre, en 2024, Hader est désormais à Houston, lui qui a signé un gros contrat de cinq ans et 95 M$ l’hiver dernier.

Et soudainement, le discours a changé : Hader se dit prêt à lancer plus d’une manche par sortie, ce qu’il a d’ailleurs fait mardi soir face aux Guardians.

Et pour ceux qui pensent que le contrat n’a rien à voir avec tout ça, détrompez-vous : Hader admet lui-même qu’il ne voulait pas le faire par le passé pour des raisons salariales.

Il affirme que le système d’arbitrage pour les releveurs ne considère que les sauvetages, si bien qu’il ne voulait pas lancer deux manches pour rien et prendre des risques inutiles.

Évidemment, ce ne sont pas exactement des propos dignes d’un gars qui pense à l’équipe avant lui. Ça a visiblement fonctionné malgré tout considérant qu’il a été payé, mais j’imagine que certains de ses anciens coéquipiers ne sont pas exactement heureux de voir que le releveur refusait de le faire parce qu’il pensait surtout à lui.

On verra donc si Hader, qui s’attend à lancer plus d’une manche lors d’une même sortie à quelques reprises cette saison, saura rebondir après un difficile début de saison avec cette stratégie. Parce qu’une MPM de 6,39 en 13 sorties (et seulement deux sauvetages), ce ne sont pas exactement les chiffres qu’espéraient obtenir les Astros en signant Hader à gros prix.

Tags:

Astros de Houston, Josh Hader

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Pascal Harvey

Pascal Harvey

Laisser un commentaire