Portrait 2024 : Red Sox de Boston

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 22 février 2024 à 14h30

Encore une fois cette année, Passion MLB vous propose un portrait par jour des différentes équipes de la MLB, question de se préparer pour la saison 2024.

Au menu aujourd’hui : les Red Sox de Boston.

Saison 2023

La saison 2023 des Red Sox n’a pas été bonne.

Cela avait commencé avec la signature du contrat à long terme de Rafael Devers et le départ de Xander Bogaerts, mais c’est finalement le négatif qui a rapidement pris le dessus.

Sans Trevor Story (blessé en début de saison) et Bogaerts, le milieu de l’avant-champ a été des portes tournantes. Une chance que Devers et Triston Casas étaient là.

Justin Turner et Masataka Yoshida ont été les autres joueurs qui ont bien performé offensivement. Adam Duvall (qui a quitté le club) et Jarren Duran aussi, dans une certaine mesure.

Sur le monticule? Ceux dont le nom n’est pas Chris Martin n’ont pas forcément répondu aux attentes. Je ne pense pas exagérer sur ce point-là.

Le club n’a rien fait de bon à la date limite et a terminé au dernier rang de sa division avec une fiche de 78 victoires contre 84 revers, à quatre matchs des Yankees et 23 matchs des Orioles.

Ajouts et départs

Le plus gros départ, suite à la saison 2023, ça a été Chaim Bloom. Je sais que le patron baseball a été congédié en cours de saison… mais elle était finie pour les fans, disons.

Craig Breslow, un ancien protégé de Theo Epstein à Chicago, est arrivé en renfort. Epstein aussi est revenu dans le giron du club comme actionnaire minoritaire, par ailleurs.

Mais parce que Breslow n’a pas les moyens de ses ambitions, disons que les ajouts ne sont pas nombreux en ville. Du moins, pas assez pour les fans.

Les bons joueurs des Red Sox ont été cités dans les rumeurs (à commencer par Kenley Jansen), mais c’est Chris Sale qui a été le grand départ du club. Et ce, même si Boston se cherche des lanceurs…

En retour de ses services, les Red Sox ont mis la main sur Vaughn Grissom. Il va se battre au camp pour le poste de joueur de deuxième coussin à temps plein.

Tyler O’Neill, obtenu contre deux lanceurs, est aussi un ajout important.

Corey Kluber (retraite), Justin Turner (Blue Jays), James Paxton (Dodgers – comme tout le monde), Adalberto Mondesi, Adam Duvall, John Schreiber (Royals) et Alex Verdugo (Yankees) sont partis.

Verdugo, on s’en souviendra, a été échangé dans le Bronx. Trois lanceurs (Greg Weissert, Richard Fitts et Nicholas Judice) sont débarqués à Boston.

Lucas Giolito, Liam Hendriks et Michael Fulmer, trois lanceurs avec des choses à prouver, sont maintenant à Boston.

Tyler Heineman est aussi débarqué en ville, question d’amener de la profondeur derrière le marbre.

Forces et faiblesses

La plus grande faiblesse du club est présentement son groupe d’actionnaires. Ces derniers refusent de dépenser et le club est ridicule.

Tout le monde le dit – même Rafael Devers.

L’autre grande faiblesse : le monticule. À quel point Brayan Bello, Lucas Giolito et compagnie pourront-ils tenir le coup? À quel point un Chris Sale aurait aidé le club?

Les rumeurs d’échange impliquant Kenley Jansen et Chris Martin en relève n’ont rien pour aider un enclos qui manque de profondeur.

Dans l’avant-champ, si Vaughn Grissom peut se développer comme il faut, le club aura un quatuor qui n’aura pas à rougir de ses performances offensives.

Le fait de déplacer Masataka Yoshida comme frappeur de choix coupera de la flexibilité au gérant, mais c’est bon pour l’attaque.

Dans le champ, il y a des points d’interrogation. Est-ce que Tyler O’Neill, Jarren Duran, Ceddanne Rafaela et Wilyer Abreu peuvent tenir le coup?

Rafaela est un beau projet, notamment.

Quand les gros frappeurs du club seront en forme, le club aura des chances, donc. Mais sinon? Ce ne sera pas facile de gagner des matchs.

La production complémentaire ne sera pas toujours au rendez-vous.

Attentes en vue de la saison 2024

Avec les Rays, les Orioles, les Blue Jays et les Yankees qui sont dans la division, il est difficile de placer les Red Sox ailleurs qu’au dernier rang de la division Est de la Ligue américaine.

Alex Cora en sera à sa dernière année de contrat et il pourrait, l’hiver prochain, faire comme Craig Counsell : aller toucher le gros lot ailleurs. Le fera-t-il? Sera-t-il une distraction malgré lui?

Rappelons aussi que Netflix viendra filmer un documentaire sur la saison 2024 du club. Est-ce que ce sera, ça aussi, une distraction?

Je ne prévois pas une année facile au Massachusetts.

Tags:

Portrait 2024, Portrait Passion MLB, Red Sox de Boston

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Sébastien Berrouard