Portrait 2024 : Athletics d’Oakland

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 12 mars 2024 à 16h30

Encore une fois cette année, Passion MLB vous propose un portrait par jour des différentes équipes de la MLB, question de se préparer pour la saison 2024.

Au menu aujourd’hui : les Athletics d’Oakland.

Saison 2023

Quand on parle des A’s d’Oakland, on ne parle pas vraiment de ce qui se passe sur le terrain. Après tout, les patrons ne se donnent pas les ressources pour compétitionner avec les autres clubs.

C’est triste, mais c’est ça.

Après tout, il ne reste aucun bon joueur. La preuve? En date du 23 avril, les A’s avaient déjà accordé 100 points de plus qu’ils n’en avaient marqué, ce qui est assez fou.

Mais personne ne blâme les joueurs : ils sont laissés à eux-mêmes.

En fait, on a surtout parlé du boycott inversé des fans, qui se sont pointés en masse au stade un soir donné, ou des projets de stade. La mairesse d’Oakland a travaillé fort pour tenter de les garder en ville.

Ceci dit, en cours d’année 2023, il y a eu un vote des proprios pour approuver le déménagement des A’s à Vegas. Ce n’est pas encore officiel, mais disons que ça s’annonce mal pour les fans en Californie.

Ajouts et départs

En ce sens, le plus gros départ, c’est sans doute… le club. Un vote des gouverneurs pour déménager un club, ça n’a pas lieu toutes les années.

Mais si on revient sur le terrain, il faut mentionner d’entrée de jeu qu’Abraham Toro a l’opportunité de jouer à Oakland en 2024. Il aura donc la chance de se battre pour sa place au soleil.

Pour ce qui est des autres joueurs, notons que, Kevin Smith, Tony Kemp et Trevor May sont des joueurs qui ont quitté le navire. Miguel Andujar, lui, est débarqué en ville.

Mais le plus étonnant, à mes yeux, c’est le fait que deux vétérans sur le monticule, Ross Stripling et Alex Wood, soient débarqués en ville. Le premier a été échangé et le second a signé, mais les deux ont le même objectif : redevenir des partants et… partir, j’imagine. Je leur souhaite, du moins.

Forces et faiblesses

Le gérant Mark Kotsay (qui a été courtisé cet hiver par les Mets, notamment) a beau être bon, mais son club n’a pas vraiment de forces. Il y a de bons éléments, mais rien pour dire qu’un groupe de gars, dans un aspect donné, peut dominer.

Paul Blackburn, Shea Langeliers, Zack Gelof, JJ Bleday et Brent Rooker sont des noms à surveiller.

Attentes en vue de la saison 2024

L’an passé, le club a eu 50 victoires, le pire résultat de la ligue. Est-ce que quelqu’un ici a envie de prédire qu’un club va finir derrière les A’s en 2024? Personne ne veut prédire ça? C’est ce que je pensais.

Ce qu’on va vraiment surveiller en 2024, c’est le sujet de l’avenir du club. La mairesse d’Oakland veut les garder en ville et celle de Vegas ne tient pas à les avoir, mais…

Ce qu’il faut savoir, c’est que le projet du stade des A’s au Nevada, s’il se concrétise, devrait permettre au club de déménager à Vegas en 2028. Mais comme le bail à Oakland se termine en 2024, il y a trois ans à combler.

Ce n’est pas rien.

Le commissaire Rob Manfred veut régler le dossier rapidement en vue de la saison 2025, pour ne pas laisser trainer les choses. Et je pense, selon moi, que le club ira jouer à Sacramento, la capitale de la Californie, dès l’an prochain… en attendant d’avoir un stade à Las Vegas.

C’est ça qui va retenir l’attention en 2024, au final.

Tags:

A's d'Oakland, Portrait 2024, Portrait Passion MLB

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard