Les Blue Jays s’offrent une victoire dominante face aux Cardinals

Actualité

Félix Forget

Publié le 25 mai 2022 à 8h31

Depuis quelques matchs, l’attaque des Blue Jays de Toronto tourne un peu au ralenti. Que ce soit le fait que les gros noms ne soient pas capables de trouver leur rythme de croisière ou le fait que l’équipe est incapable de faire rentrer les gars en position de marquer, il y avait du sable dans l’engrenage de l’attaque torontoise.

Charlie Montoyo ne se disait pas inquiet des performances de son attaque pour rien.

Or, hier soir, les Jays disputaient le deuxième et dernier match de leur petite série du côté de Saint-Louis. Après avoir vu Paul Goldschmidt (qui mérite d’être reconnu à sa juste valeur) leur briser le cœur la veille en manches supplémentaires, on se demandait si les Jays allaient répondre.

Force est d’admette qu’ils ont été en mesure de le faire dans une victoire de 8-1.

Parmi les principaux responsables de cette grosse sortie offensive de l’équipe, il y a Danny Jansen, qui a connu une bonne soirée de travail avec deux circuits et quatre points produits, dont trois sur cette claque face à un Jordan Hicks chambranlant au monticule des Cardinals.

Cependant, les releveurs qui ont suivi Hicks n’ont pas forcément été bien meilleurs que ce dernier. Nick Wittgren et Drew VerHagen ont eux aussi vu les Jays les mettre à mal.

Autre signe rassurant à Toronto : Vladimir Guerrero Jr., qui était au cœur d’une séquence d’insuccès, a retrouvé ses bonnes habitudes avec une retentissante claque en solo qui n’a pas vraiment laissé le moindre doute.

Mais malgré la belle performance de l’attaque, il ne faut pas oublier l’excellente sortie de Kevin Gausman sur la butte des Jays. Le partant a offert six manches de très grande qualité à son équipe, n’accordant aucun point et seulement quatre coups sûrs en plus de passer huit joueurs des Cardinals dans la mitaine.

Le seul point des Cardinals est venu face à Ross Stripling, qui a lancé deux manches après Gausman.

Bref, c’est une victoire qui va faire du bien aux Jays. Ils n’ont peut-être pas remonté au classement (les Yankees et les Rays ont eux aussi gagné hier), mais tous les joueurs de l’alignement partant (sauf Santiago Espinal) ont obtenu au moins un coup sûr et les lanceurs ont fait un très bon travail.

De quoi donner confiance à l’équipe en marge d’une grosse série de quatre matchs face aux puissants Angels de Los Angeles, qui s’amorcera demain soir.

Tags:

Blue Jays de Toronto, Cardinals de Saint-Louis

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Félix Forget

Charles-Alexis Brisebois