Daulton Varsho : un WAR trois fois plus gros que celui « des deux gars de l’Arizona »

Actualité, Blue Jays

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 14 mai 2024 à 16h30

L’an passé, il n’y a aucun doute que les Blue Jays ont perdu la transaction Daulton Varsho. Échanger un an de Lourdes Gurriel Jr. et un Gabriel Moreno en début de carrière, c’est… quelque chose.

Et même si Ross Atkins a dit que ça prenait plus qu’un an pour évaluer une transaction, disons que les Diamondbacks sont passés au prochain niveau en marge de la transaction. Les séries 2023 des deux boys en dit long.

Les Blue Jays? Pas exactement, non.

Avoir un receveur d’avenir vaut de l’or dans la MLB. Et ce receveur-là, à sa première année complète dans les Majeures, a amené les Diamondbacks en Série mondiale.

Mais pour remettre les pendules à l’heure, après avoir vu Varsho connaître une mauvaise saison 2023, il faut noter que cette année, ses performances n’ont rien à voir avec celles de 2023.

Le match d’hier en est un bon exemple. Il a volé un circuit, en a frappé un et a produit le dernier point du match. Sans lui, les Blue Jays ne gagnaient pas cet important duel de division.

En fait, cette saison, il a un WAR de 1.8. Ce que cela veut dire, c’est que s’il était remplacé par le joueur le plus moyen du baseball, les Blue Jays auraient 1.8 gain de moins qu’en ce moment.

Après 1/4 de la saison, c’est assez élite. Sur une saison, ça fait environ 7.2 de WAR.

En Arizona, Lourdes Gurriel Jr. est à 0.2 et Gabriel Moreno est à 0.4. Leur total de 0.6 est donc trois fois plus petit que celui du voltigeur des Blue Jays, qui frappe maintenant au deuxième rang et qui est parmi l’élite défensivement au centre et à gauche.

Attention : je ne dis pas que les Blue Jays ont gagné la transaction – au contraire. Les Blue Jays ne font rien de bon depuis deux ans et les Diamondbacks sont allés en Série mondiale.

De plus, il faut en prendre et en laisser avec le WAR.

Cependant, c’est une statistique intéressante à noter pour démontrer que cette saison, les Blue Jays n’ont pas à se plaindre de ce que leur frappeur gaucher leur donne.

Mais pour être encore plus juste dans l’évaluation de la transaction, il faut analyser à un autre niveau : les receveurs.

Après tout, même si on s’entend pour dire que Gurriel Jr. (qui a signé un contrat de trois ans comme agent libre pour rester dans le désert) est moins bon offensivement et défensivement que Varsho, il faut analyser la situation des receveurs à Toronto.

En disant au revoir à Moreno, le club a pris le pari qu’en 2023, Alejandro Kirk et Danny Jansen étaient plus outillés pour aider les Blue Jays à gagner. Cela aura été une grosse erreur.

Kirk ne fait que régresser sans Moreno pour pousser derrière lui et Jansen, qui est souvent blessé, performe très bien… mais il est présentement en fin de contrat. Il pourra quitter Toronto cet hiver.

Est-ce que les Blue Jays peuvent se permettre de perdre Danny Jansen comme agent libre? La réponse est non. Cela ferait trop mal au club d’avoir perdu Moreno ET Jansen en deux ans. Cela doit faire partie de l’analyse éventuelle de la transaction.

Et ça, c’est sans compter qu’en ce moment, il frappe bien, Jansen…

  • Vladdy roule bien en mai.
  • Un nom à retenir à Minneapolis.
  • Bonne fête, Ryan Halladay.
Tags:

Blue Jays de Toronto, Daulton Varsho, Diamondbacks de l'Arizona, Gabriel Moreno, Lourdes Gurriel Jr.

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Laisser un commentaire