Chris Bassitt était prêt à lancer lundi, mais il ne le fera pas avant vendredi (au moins)

Actualité, Blue Jays

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 15 mai 2024 à 12h30

Parlons un peu de la drôle de semaine des Blue Jays.

Lundi, le club a joué sans Justin Turner, George Springer, Kevin Kiermaier et Danny Jansen. Les trois premiers étaient malades et la quatrième avait mal dans le dos.

Résultat? Le gérant John Schneider (qui a vu ses gars gagner) a dit à Alejandro Kirk et à Daniel Vogelbach que l’option d’avoir un coureur suppléant n’était pas sur la table pour eux.

Je me demande encore pourquoi avoir fermé la porte du genre si rapidement alors qu’un lanceur aurait pu venir courir pour Vogelbach (frappeur de choix) au pire des pires, mais bon.

En même temps, tu ne veux pas potentiellement te couper un releveur… et Schneider ne savait peut-être pas quel partant utiliser. Après tout, cette semaine, la gestion des partants est spéciale et circonstancielle.

Pourquoi? Parce que le virus qui court dans le vestiaire (d’ailleurs, on voit peu de masques chez les gars malades, mais bon) et le match reporté par la pluie hier (au grand plaisir des gars malades, j’imagine) a tout changé.

Lundi, Jose Berrios a bien lancé, mais le matin du match, il ne savait pas s’il allait être en mesure de le faire. Lui aussi, il est malade.

En fait, il était tellement malade que Chris Bassitt, qui avait lancé le 8 mai (cinq jours avant lundi le 13 mai) était prêt à lancer si jamais Berrios n’était pas disponible. Cela n’a finalement pas été nécessaire.

Kevin Gausman, qui avait lancé deux jours avant, était aussi disponible… mais lui, on peut penser que c’était un peu plus pour frapper au cas où le club en avait besoin.

Il s’ennuie de frapper, en plus.

Mais si on revient à Bassitt, on sait qu’il lance toujours après Berrios cette saison. Il devait lancer le match d’hier, mais avec la pluie qui a fait son effet, il n’a pas travaillé.

On pouvait donc penser qu’il serait le partant du jour… mais non : Yusei Kikuchi gardera son poste. On ne sait pas pourquoi (et je ne le dis pas parce que Kikuchi ne le mérite pas, au contraire), mais c’est ainsi.

Springer (qui retrouve le poste de premier frappeur), Kiermaier et Jansen seront de retour, mais pas Turner. Cavan Biggio, Isiah Kiner-Falefa et Alejandro Kirk sont sur le banc, aujourd’hui.

C’est donc dire que Bassitt ne lancera pas aujourd’hui ni demain puisque les Blue Jays auront une journée de congé.

On peut donc assumer qu’en fin de semaine, contre les Rays, Bassitt aura droit au départ de vendredi et que Gausman lancera le samedi. Et le dimanche, Jose Berrios sera disponible à nouveau, mais Alek Manoah existe, lui aussi. Il a lancé dimanche dernier pour la dernière fois.

À moins que John Schneider donne le match de Tampa Bay à Berrios pour garder Manoah le lendemain contre les White Sox? À ce point-là, qui sait.

Tags:

Alek Manoah, Blue Jays de Toronto, Chris Bassitt, Jose Berrios, Kevin Gausman, Yusei Kikuchi

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Laisser un commentaire