Diamondbacks : une autre remontée pour balayer les Brewers

Actualité

Félix Forget

Publié le 4 octobre 2023 à 22h20

Hier soir, les Diamondbacks de l’Arizona ont joué un tour aux Brewers de Milwaukee en les battant lors du premier match de la série. C’était un énorme gain pour les DBacks dans l’optique où ils affrontaient Corbin Burnes et qu’ils utilisaient le moins bon de leurs trois partants en Brandon Pfaadt.

C’est donc avec leur as lanceur, Zac Gallen, que la formation de l’Arizona tentait de compléter le balayage ce soir.

Par contre, en première manche (tout comme hier), les Brewers ont voulu donner le ton. Gallen s’est rapidement mis dans le trouble, et les Brewers en ont profité.

Sal Frelick et Willy Adames ont chacun produit un point pour donner une avance de deux points aux locaux.

De l’autre côté, Freddy Peralta était en parfait contrôle sur la butte, lui qui n’a pas accordé le moindre coup sûr à ses adversaires lors des quatre premières manches.

Un peu comme hier, donc, les Brewers semblaient confortables… mais.

Tout au long de l’année, les Diamondbacks ont fait preuve de caractère en s’offrant des remontées à la tonne. Les Answerbacks ont également fait le coup aux Brewers hier, et encore une fois aujourd’hui, ils ne se sont pas laissés abattre.

Même après avoir vu Gabriel Moreno quitter le match en raison d’une blessure à la tête (il semblait vraiment mal en point), les visiteurs ont mis leurs bottes de travail. Alek Thomas a mis fin au match sans point ni coup sûr de Peralta en cinquième manche avec un circuit en solo.

Et en sixième manche, ça a vraiment dérapé pour les Brewers. Le club a mis des coureurs en position de marquer, et au final, Ketel Marte a redonné l’avance au club.

Encore une fois, donc, les Answerbacks se sont donnés en spectacle.

Un mauvais tir du releveur Abner Uribe a permis à Tommy Pham de croiser la plaque, et Lourdes Gurriel Jr. a produit le cinquième point des Diamondbacks par la suite.

Les mauvaises langues diront que Gurriel Jr. a produit plus de points que toute l’équipe des Jays aujourd’hui, mais bon.

Pendant ce temps, Gallen s’est repris en main après une première manche difficile. Il a lancé six solides manches sans accorder le moindre point lors des cinq dernières.

Et derrière lui, la relève s’est encore levée pour une deuxième soirée consécutive. Ryan Thompson a lancé une belle septième manche, et même si Kevin Ginkel s’est retrouvé dans l’eau chaude en huitième, Andrew Saalfrank est venu le sauver.

Il a été aidé par sa défensive, aussi, mais le gaucher a fait de l’excellent travail à sa 11e sortie en carrière dans les Majeures.

En neuvième manche, Paul Sewald s’est amené pour fermer les livres. Les Brewers ont placé deux coureurs sur les sentiers, mais au final, la grosse acquisition de la dernière date limite des transactions s’est assurée de finir le travail.

Tout comme les Rangers et les Twins plus tôt aujourd’hui, donc, les Diamondbacks ont passé un coup de balai aux Brewers.

Ce sera donc face à un rival de division que le parcours automnal des Answerbacks se poursuivra, alors que le club aura rendez-vous avec les Dodgers de Los Angeles en série de division.

La tâche sera plus ardue, mais les Diamondbacks ont prouvé lors de cette série qu’ils ont le caractère pour affronter et battre n’importe qui dans n’importe quelle situation.

On surveillera l’état de santé de Gabriel Moreno, évidemment, mais le fait que Merrill Kelly n’ait pas eu à lancer est un gros point positif. Il risque de lancer le match #1 face aux Dodgers, et Gallen devrait être prêt pour le match #2.

Quant aux Brewers, le club a vraiment manqué d’opportunisme tout au long de la série, et son excellent personnel de lanceurs n’a pas été suffisant pour combler les lacunes offensives. Oui, c’est la même histoire qu’à chaque année dans leur cas.

On peut aussi se demander si c’était le dernier match de Craig Counsell à la barre des Brewers. On sait qu’il sera convoité par plusieurs clubs et on verra ce que les Brewers feront avec lui.

La saison morte promet dans le Wisconsin.

Bref, les Diamondbacks ont joué de la grosse balle lors des deux dernières journées, et ils n’ont pas volé leur place en série de division. À eux de prouver que leur jeunesse pourra rivaliser avec les solides vétérans des Dodgers, maintenant.

Tags:

Brewers de Milwaukee, Diamondbacks de l'Arizona, Séries 2023

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey