Au tour de Shohei Ohtani de se prononcer sur les blessures des lanceurs

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 9 avril 2024 à 12h30

En ce moment, tout le monde a son opinion sur l’augmentation des blessures que subissent les lanceurs du baseball majeur. Tout le monde, y compris Shohei Ohtani.

Bien qu’il n’ait pas été aussi franc que Gerrit Cole l’a été hier (lundi), le Japonais n’a pas rejeté le fait que le cadran pourrait être un facteur potentiel lié aux blessures des artilleurs de la MLB.

Je suis sûr qu’il y a une pression supplémentaire sur le corps en raison du fait de devoir maintenir la même charge de travail en moins de temps. Donc, personnellement, je suis sûr qu’il pourrait y avoir un lien, mais rien de concret pour pouvoir dire que c’est la seule raison.

Le baseball majeur a repoussé du revers de la main cette théorie lorsque le syndicat des joueurs en a parlé dans un communiqué samedi dernier. Est-on vraiment surpris?

Ohtani sait de quoi il parle, puisque le Nippon peut observer plusieurs exemples dans son propre vestiaire.

En effet, le partant des Dodgers de Los Angeles, Tyler Glasnow, a subi la même chirurgie hybride qu’Ohtani en 2021. De son côté, Walker Buehler a complété son deuxième départ en rééducation avec Oklahoma City samedi, dans sa tentative de revenir de sa deuxième opération de type Tommy John.

Dustin May, quant à lui, se remet de sa deuxième opération majeure au coude en trois ans, tandis que Tony Gonsolin devrait rater toute la saison après avoir subi lui aussi un Tommy John l’automne dernier.

Même son de cloche pour Clayton Kershaw, qui vient de subir la première intervention majeure de sa carrière au cours de la dernière saison morte.

Bien que le cadran ne soit pas la seule raison de cette hécatombe, il faudrait peut-être que la MLB arrête de se mettre la tête dans le sable comme une autruche dans la savane africaine et commence à écouter ses joueurs.

C’est cependant peut-être top demander à Rob Manfred.

Tags:

Dodgers de Los Angeles, Shohei Ohtani

Articles similaires

Félix Forget

Sébastien Berrouard

Félix Forget