Vladimir Guerrero Jr. veut finir sa carrière à Toronto, mais n’a pas reçu d’offre des Blue Jays

Actualité, Blue Jays

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 29 février 2024 à 16h30

|

Les dernières semaines ont été intenses pour Vladimir Guerrero Jr. Le joueur de premier but des Blue Jays est passé en arbitrage avec son club pour moins de deux millions de dollars.

Il demandait 19.9 M$ pour 2024, le club offrait 18.05 M$… et il a gagné.

Puis, il a aussi été sous la loupe en raison de sa forme physique. On sait qu’il est plus en forme que jamais et il a visiblement faim en vue de la saison 2024.

Mais il y a quand même un aspect à penser : il gagnera 19.9 M$ en 2024, aura une augmentation de salaire en 2025… et il deviendra agent libre.

Bo Bichette sera libre comme l’air au même moment.

Évidemment, prolonger le contrat du natif de Montréal ou le laisser profiter de son autonomie sont des questions importantes à se poser. Et les circonstances des dernières années sont à garder en tête.

Pourquoi? Parce que l’arbitrage laisse des traces. Parce que ses saisons 2022 et 2023 n’ont pas été à la hauteur des attentes.

Mais aussi parce que cela prend des offres pour rester. Et selon ce que le principal intéressé a dit à Enrique Rojas, de ESPN, il n’a pas eu d’offre encore.

Le principal intéressé a mentionné ne pas en vouloir au club pour l’arbitrage et avoir envie de rester à Toronto pour le reste de sa carrière.

On suppose qu’il y a eu des négociations, mais je ne suis pas étonné qu’il n’y ait pas eu d’offre de la part du club. Pourquoi?

Parce que Vladdy n’a pas joué à la hauteur de son potentiel depuis deux ans.

En fait, sur ses cinq années de carrière, il n’a dominé qu’en 2021. Il doit avoir des demandes à la hauteur de son potentiel.

Si le club n’est pas encore convaincu de vouloir aller là, on peut comprendre qu’il n’y ait pas eu d’offre encore. Tant qu’à faire une offre dérisoire aux yeux du clan du joueur, aussi bien ne pas en faire.

L’an prochain, il sera à un an de l’autonomie. Il pourrait être difficile de le convaincre de ne pas tester sa valeur sur le marché, rendu là… surtout s’il joue bien en 2024 et en 2025.

  • Spencer Horwitz, Davis Schneider et Ernie Clement sont des colocs en Floride.
  • 102 milles à l’heure? Wow.
  • C’est bien de le revoir avec les Red Sox.
Tags:

Blue Jays de Toronto, Vladimir Guerrero Jr.

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois