Trevor Bauer est prêt à accepter le salaire minimum pour revenir dans la MLB

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 9 février 2024 à 8h30

Comme vous le savez, Trevor Bauer est un lanceur controversé.

Il est excellent sur le monticule, mais il a un sale caractère dans un vestiaire et il n’a pas eu une longue suspension pour le récompenser d’être un enfant de chœur, disons.

Mais est-ce qu’une équipe le signera?

Ma prédiction, c’est que non. Un club qui le signerait aurait beaucoup trop de sang sur les mains pour espérer s’en sortir sans prendre un gros coup de PR.

Mais cela n’empêche pas Bauer d’essayer de se trouver un contrat.

Comme il l’a lui-même dit publiquement, le lanceur n’aurait pas peur de prendre un contrat au salaire minimum pour s’assurer de se donner des chances de signer.

Ainsi, il dit qu’il ne pourrait pas faire mieux pour un club, qui devrait de toute manière payer un gars au salaire minimum s’il ne prend pas une place d’alignement sans les Majeures.

Ce qu’il demande, c’est des bonis à la performance. Ainsi, s’il ne performe pas, il ne coûterait pas cher… et un club pourrait même le libérer facilement, au besoin.

Il n’a pas le choix de dire ça, lui qui est rendu là. Il est loin du gars qui devait gagner 45 M$ en 2022…

Notons, comme le souligne Jon Heyman, que le lanceur a une offre pour retourner lancer avec son équipe japonaise de 2023. Mais lui, il veut lancer dans la MLB.

Toujours selon Heyman, de nombreuses équipes (sept à huit) seraient en discussions avec lui. Cependant, même au salaire minimum, personne ne semble vouloir lui offrir ce qu’il veut suite aux discussions.

Et disons qu’on les comprend.

Tags:

Trevor Bauer

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Félix Forget