Tim Anderson est ouvert à un changement de position

Actualité

Maxime Trudeau

Publié le 2 octobre 2023 à 20h00

L’avenir à court terme du joueur des White Sox de Chicago Tim Anderson est très flou. En effet, ce dernier sort d’une campagne 2023 tout simplement horrible et il sait pertinemment qu’il en a déçu plus d’un, à commencer par lui-même.

En cette journée de bilan de fin de saison pour les 18 équipes éliminées du portrait des séries, le joueur d’arrêt-court s’est dit ouvert à un changement de position en vue de la prochaine saison. Est-ce que cette dite prochaine saison se fera en arborant l’uniforme des White Sox ou bien celui d’un autre club? La balle n’est pas dans le camp d’Anderson, malheureusement pour lui!

Un privilège que d’être un joueur régulier de baseball

Anderson a été très serein dans son approche face à la suite des choses concernant sa carrière. L’Américain s’est dit ouvert à jouer au poste de deuxième but s’il le faut. Certes, son choix numéro 1 demeure tout de même l’arrêt-court, sa position naturelle. Rappelons qu’il avait piloté le deuxième coussin pour les États-Unis lors de la Classique mondiale de baseball, en plus de joueur quelques matchs cette année à ce poste et qu’il ne s’en était pas trop mal tiré.

Le joueur de 30 ans est conscient de la chance qu’il a d’être un partant au sein de l’une des 30 équipes de la MLB, mais il est conscient aussi que, justement, à 30 ans, il devient de plus en plus un joueur vieillissant rapidement. Les joueurs plus âgés sont traités différemment, surtout en ce qui concerne les joueurs de position et d’avant-champ comme lui. D’où fort probablement son ouverture à un changement de position. L’étau se resserre et il le ressent.

Les Sox décideront de son avenir

Le contrat de celui qui vient de compléter sa huitième saison dans les Majeures venait à échéance hier (dimanche). Par contre, les White Sox détiennent une année d’option avec leur joueur deux fois étoilé. Cette option est évaluée à 14 millions de dollars.

Se prévaloir de cette option ou non ne sera pas une mince décision pour Chicago. Les contre-performances de 2023 du protagoniste de ce texte ont de quoi refroidir les dirigeants du club. D’accord, Anderson a été champion frappeur de la Ligue américaine en 2019. Tel que stipulé antérieurement, il a été invité deux fois à participer au Match des étoiles. Les partisans semblent l’apprécier et cela semble réciproque.

Tout cela est bien beau, mais reste maintenant de savoir si Anderson peut retrouver la forme des beaux jours? Après tout, un joueur est payé pour ses performances futures et non celles du passé. Parlez-en aux partisans du Canadien de Montréal en lien avec Brendan Gallagher.

Ce dernier a dit que, sans vouloir sans servir comme excuse, une blessure à un ligament subie au mois d’avril l’a ralentie tout au long de la saison. Peut-être que les White Sox, une organisation en quête non avoué de crédibilité, voudront prendre le pari pour une saison avec Anderson. Peut-être que non. Nous aurons la réponse dans les prochaines semaines, prochains mois. 

10e manche
  • Brandon Woodruff est déçu de ne pas lancer durant la série contre l’Arizona. Son mal d’épaule pourrait l’empêcher de lancer tout court en octobre.
  • DG des Red Sox : les entrevues sont commencées.
  • Il y a eu 70 millions de fans dans la MLB en 2023.
  • Cody Bellinger est en bonne position pour faire sauter la banque.
Tags:

Tim Anderson, White Sox de Chicago

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois