Plus rien ne va à Miami

Actualité

Pascal Harvey

Publié le 7 avril 2024 à 8h30

Hier, face aux Cardinals de Saint-Louis, les Marlins de Miami ont encaissé un neuvième revers en autant de matchs cette saison.

Pourtant, les Marlins nous avaient habitué à du baseball inspiré depuis quelques saisons et ils réussissaient à tirer leur épingle du jeu au sein d’une division très compétitive, mais en ce début de saison, les hommes de Skip Schumaker ne vont nulle part et leur fiche après neuf matchs est la pire depuis 2016 dans les grandes ligues.

Jusqu’à présent en 2024, les Marlins montrent un différentiel de -32, alors qu’ils ont concédé 62 points à leurs adversaires. Ils demeurent la seule équipe sans victoire dans les Majeures jusqu’ici.

Le pire, c’est qu’ils ont débuté la saison à domicile où ils ont perdu sept parties devant leurs partisans. Il y a de quoi décourager les plus fanatiques.

À leur neuvième match de la saison, les Marlins ont baissé pavillon par la marque de 3-1, au Busch Stadium, contre les Cardinals. Le gaucher Steven Matz a remporté un premier gain cette saison en espaçant bien quatre coups sûrs des Marlins durant les cinq manches qu’il a passé au monticule. Sa moyenne de points mérités est à 1.74 jusqu’ici.

Ryan Helsley y est allé d’un troisième sauvetage en 2024, lui qui a donné un coup sûr lors de la neuvième manche.

Le partant des Marlins, Trevor Rogers, n’a pas aidé la cause de son gérant en donnant trois points, dont deux mérités, aux locaux lors des cinq premières manches. Il a subi un premier revers cette saison à son deuxième départ.

Luis Arraez (.194) et Jazz Chisholm Jr. (.194) ne sont pas l’ombre d’eux-mêmes depuis l’ouverture de la saison, eux qui sont des rouages importants au sein de cette formation. Signé à titre de joueur autonome pour une durée d’une seule saison, l’arrêt-court Tim Anderson ne fait pas grand bruit lui non plus. Anderson a produit un seul point en 34 présences au bâton jusqu’à présent.

Le joueur de premier coussin, Jake Burger, est le frappeur le plus régulier en 2024. Burger frappe pour une moyenne de .314, en plus d’avoir réussi deux longues balles et produit dix points.

Skip Schumaker en est à sa deuxième saison à titre de gérant à Miami et déjà il semble en manque de solution. Pour le moment, il ne peut que se fier au réveil de ses vétérans et espérer un meilleur sort au cours des prochains matchs.

Max Meyer sera au monticule cet après-midi pour les Marlins, il sera opposé au vétéran Kyle Gibson.

Demain, l’as de la rotation, Jesús Luzardo, sera d’office alors que les Marlins débuteront une série de trois matchs au Yankee Stadium face aux hommes d’Aaron Boone. Disons que ce n’est pas le meilleur endroit dans les Majeures pour se remettre sur le chemin de la victoire.

De leur côté, les Cardinals gagnent en confiance, eux qui ont débuté leur saison sur la route face aux Dodgers et aux Padres. Leur victoire d’hier était leur cinquième et ils ont quatre défaites.

Un gain cet après-midi ferait le plus grand bien aux Marlins, et ce, avant de prendre un vol en direction de New York, mais le Busch Stadium n’est pas un terrain facile à prendre. Un dixième revers serait très difficile à encaisser, même si les Nationals et les Mets montrent des dossiers bien ordinaires de 2-6 et précèdent les Marlins au classement dans l’Est de la Nationale.

  • Défaite des Blue Jays. Faut-il s’en faire avec la perte de vélocité de Kevin Gausman?
  • Les performances de Jose Abreu inquiètent.
  • Une première victoire pour Yoshinobu Yamamoto.
  • Erik Swanson dans les mineures aujourd’hui en même temps qu’Alek Manoah. Jordan Romano lancera dans quelques jours.
  • Mauvais signe pour l’espoir des Blue Jays.
Tags:

Jazz Chisholm Jr., Luis Arraez, Marlins de Miami, MLB, Skip Schumaker, Tim Anderson

Articles similaires

Félix Forget

Pascal Harvey

Pascal Harvey

Laisser un commentaire