Portrait 2024 : Guardians de Cleveland

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 29 février 2024 à 14h30

Encore une fois cette année, Passion MLB vous propose un portrait par jour des différentes équipes de la MLB, question de se préparer pour la saison 2024.

Au menu aujourd’hui : les Guardians de Cleveland.

Saison 2023

Au début de la dernière campagne, la section centrale de la Ligue américaine appartenait aux Guardians. Ces derniers n’avaient qu’eux comme ennemis, la division étant la plus faible de tout le baseball majeur.

Pourtant, lors de leur deuxième saison en tant que Guardians, après avoir abandonné le nom des Indians, ils ont glissé au troisième rang de la centrale pour la première fois depuis 2015, affichant un dossier de 76 gains contre 86 revers.

Les représentants de l’Ohio ont alors raté les séries éliminatoires pour la troisième fois au cours des cinq dernières années.

Cleveland a terminé 27e dans la MLB pour les points avec 662, dernier pour les circuits (124) et 28e pour les points produits avec un total de 622. On s’entend que ceci explique cela et qu’il y a une grande place pour amélioration.

De l’autre côté de la balle, soit au monticule, le corps de lanceurs partants s’est classé au dixième rang des Majeures quant à la moyenne de points mérités avec une moyenne de 3,96.

Dans l’enclos de relève, les artilleurs ont sauvegardé 47 rencontres, forts de leur moyenne de points mérités de 3,79 et de leurs 588 retraits au bâton en 586 manches et deux tiers de travail.

Ajouts et départs

Durant la saison morte, Cleveland s’est départi des lanceurs Lucas Giolito et Reynaldo Lopez, qui sont devenus libres comme l’air au terme de la dernière campagne. Trois autres bras ont quitté la formation de l’Ohio, cette fois-ci par voie de transaction, soit Cody Morris, Cal Quantrill et Enyel De Los Santos.

Même son de cloche pour Kole Calhoun, Mike Zunino, Oscar Gonzalez et Cam Gallagher chez les joueurs de position, qui sont atterris sur le marché des joueurs autonomes ou ont été libérés.

La plus grande perte à Cleveland est cependant celle de la légende Terry Francona au poste de gérant, lui qui sera remplacé par Stephen Vogt, l’annonce ayant été officialisée en novembre dernier.

Pour ce qui est des arrivées, notons celles d’Austin Hedges et de Ben Lively. Les Guardians ont également acquis Estevan Florial et Scott Barlow dans le cadre de deux transactions mineures.

Carlos Carrasco, un excellent lanceur lors de ses années à Cleveland, a quant à lui signé un contrat des mineures pour revenir en ville.

Forces et faiblesses

Bien que la rotation partante comprenne des jeunes bras en Gavin Williams, Tanner Bibee et Triston McKenzie, cette facette du jeu sera la force principale des Guardians en 2024.

Ajoutez l’expérience de Shane Bieber sur la butte, s’il n’est pas transigé, et Logan Allen qui fait un travail honnête et vous avez tous les ingrédients d’un corps de partants solide.

En relève, la neuvième manche devrait être entre de bonnes mains avec l’excellent Emmanuel Clase. C’est toutefois en regardant le manque de profondeur de cet enclos que le bât blesse.

Offensivement, ce n’est guère mieux, l’alignement en attaque manquant cruellement de puissance. À l’exception de Jose Ramirez qui traine cette équipe sur ses épaules, c’est très mince. Josh Naylor devra donc en donner plus si Cleveland espère une campagne positive.

Un voltigeur de qualité ne serait également pas de trop dans un champ extérieur poids plume qui comprend entre autres Steven Kwan.

Bonne nouvelle : du côté défensif de la balle, ça va bien chez les Guardians, qui se situent dans le premier tiers de la ligue à ce chapitre. Il ne faut pas que ça dérape à ce niveau.

Attentes en vue de la saison 2024

Au vu du passé et des derniers mouvements de personnel, il sera très difficile pour Cleveland de terminer au premier rang de la division centrale, les Twins du Minnesota étant en avance sur eux et les jeunes formations de Kansas City et Détroit étant sur la pente ascendante.

Si ce n’est pas le cas, il est alors impensable de penser que les Guardians pourraient se faufiler en séries éliminatoires en tant qu’équipe repêchée.

On s’attend donc à ce que les anciens Indians terminent au milieu de la section, un peu comme l’an dernier.

Comme à chaque saison ou presque, les rumeurs d’une transaction impliquant Jose Ramirez pourraient alors refaire surface, au grand dam des partisans.

Tags:

Guardians de Cleveland, Portrait 2024, Portrait Passion MLB

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Maxime Trudeau