Portrait 2024 : Astros de Houston

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 11 mars 2024 à 14h30

Encore une fois cette année, Passion MLB vous propose un portrait par jour des différentes équipes de la MLB, question de se préparer pour la saison 2024.

Au menu aujourd’hui : les Astros de Houston.

Saison 2023

La saison 2023 des Astros a commencé sans Justin Verlander, qui venait de gagner le Cy Young. Le lanceur avait choisi de signer chez les Mets de New York après la conquête de 2022.

Mais comme tout s’est mal passé chez les Mets, il est revenu à la date limite quand le nouveau DG, Dana Brown, a fait l’acquisition de ses services à la date limite.

Bon OK, c’est sans doute Jim Crane et Steve Cohen, les proprios des deux équipes, qui ont jasé plus qu’autre chose.

Encore une fois, en 2024, les Astros avaient un gros club. Les bons joueurs se sont levés et ont fini par gagner le titre de la division Ouest à la toute dernière seconde.

Le club a battu les Twins de Carlos Correa en quatre matchs (trois gains, un revers), devenant la seule équipe en 2023 à profiter d’un bye et à gagner sa première série.

Les astros se sont cependant butés à leurs rivaux du Texas en série de championnat, leur septième de suite. Et en gagnant la Série mondiale, Corey Seager a répondu à Alex Bregman, qui était fier d’avoir gagné la division quelques semaines auparavant. Ouin…

Ajouts et départs

Le plus gros départ a possiblement été Dusty Baker. Un an après avoir gagné la Série mondiale, il a pris sa retraite de gérant et le voilà au deuxième étage des Giants, à temps partiel.

Joe Espada, qui a finalement sa chance, le remplace. Il était l’entraîneur de banc du club.

Il devra composer sans Martin Maldonado, Michael Brantley, Ryne Stanek, Phil Maton et Hector Neris. Ce sont des pièces qui sont quand même importantes pour les Astros.

Chez les ajouts, le nom le plus important à retenir est Josh Hader. Il a signé un contrat de 95 M$ sur cinq ans pour closer des matchs pour le club de Houston… à la surprise de bien des gens.

Notons que les Astros ont demandé à Ryan Pressly (le closer du club en 2023) s’il était d’accord avec la signature. Et Pressly, en bon joueur d’équipe, a dit oui même s’il est en fin de contrat. #Classe

Victor Caratini est aussi débarqué en ville.

Forces et faiblesses

Depuis quelques années, l’avant-champ des Astros s’est transformé. Alex Bregman (qui est en fin de contrat) et Jose Altuve (qui a signé une prolongation de contrat) sont encore là.

Comment Jeremy Pena va-t-il réagir en 2024? Jose Abreu? Et le jeune receveur Yainer Diaz?

Dans le champ, Kyle Tucker et Yordan Alvarez (qui est plus un DH qu’un voltigeur) vont continuer d’amener du power à l’alignement. Jake Myers et Chas McCormick sont encore là, eux.

Sur le monticule, Justin Verlander ne sera pas prêt pour commencer la saison.

Ceci dit, la rotation du club sera forte. Framber Valdez, Cristian Javier, Jose Urquidy, Luis Garcia et Lance McCullers Jr. (qui reviendra cet été) vont tenir le fort admirablement, selon moi.

Et la relève? Bonne chance contre Josh Hader, Ryan Pressly, Rafael Montero et Bryan Abreu, pour ne nommer que ceux-là.

Attentes en vue de la saison 2024

Depuis 2017, les Astros ont sept présences de suite en série de championnat de l’Américaine. Du lot? Quatre présences en Série mondiale, dont deux victoires (2017, 2022).

Le club est encore dominant et son noyau est encore fort. L’objectif sera de gagner la division et de retourner en Série mondiale, ce qui n’a pas été fait en 2023 en raison de la défaite contre les rivaux du Texas en 2023.

Tags:

Astros de Houston, Portrait 2024, Portrait Passion MLB

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard