Portrait 2023 : Marlins de Miami

Actualité

Raphael Simard

Publié le 13 mars 2023 à 14h00

Le 30 mars prochain, la saison 2023 de la MLB prendra son envol. On s’embarque donc dans un long marathon afin de voir si les Astros seront détrônés à la fin de la course.

Après les Braves hier, au menu aujourd’hui : les Marlins de Miami.

En 2022, Miami a terminé avec une fiche de 69-93, bonne pour le quatrième rang dans sa division. Je ne m’attendais pas à ce que les Marlins soient l’une des meilleures formations du circuit, mais je ne m’attendais pas non plus à ce que l’équipe soit si mauvaise.

On note aussi la présence de Charles Leblanc avec le club. Le Québécois a réussi à percer dans le baseball majeur et il a bien fait par la suite – même s’il a été DFA pendant la saison morte.

En 2023, est-ce que les Marlins verront une nette amélioration?

Ajouts/départs

À l’approche de la saison 2023, on sent que les Marlins sont sérieux. Et cet hiver, ils ont dépensé et transigé intelligemment.

Miami n’a pas dépensé comme les Mets, mais le club a tout de même comblé de gros besoins, surtout dans l’enclos. C’est d’ailleurs avec ces acquisitions que je vais débuter.

Premièrement, l’équipe a transigé le gaucher Richard Bleier aux Red Sox en retour de Matt Barnes. Puis, en début février, un très bon releveur du nom d’A.J. Puk s’est amené en Floride.

Puk a maintenu de bons chiffres en 2022 avec les A’s d’Oakland. Comme l’a mentionné mon collègue, Charles-Alexis Brisebois, il s’agissait d’une très bonne transaction pour Miami.

En plus de Barnes et Puk, l’équipe a acquis les services de JT Chargois des Rays. Elle a vraiment adressé ses besoins dans l’enclos, donc.

Mais sans attaque, un bon enclos ne t’amènera nulle part. Tu dois avoir un minimum d’attaque, quand même.

Kim Ng a également renforci son attaque. Elle a échangé Pablo Lopez, l’un de ses bons lanceurs, contre le champion frappeur de l’Américaine, Luis Arraez. Celui-là sera un ajout de taille à une attaque qui compte déjà sur de bons athlètes.

Jean Segura, Jose Iglesias et Yuli Gurriel ont également signé à Miami, eux qui étaient agents libres.

Brian Anderson a également quitté.

Forces/faiblesses

Les ajouts d’Arraez et de Segura feront certainement bondir la moyenne au bâton de l’équipe. Parce que sans ces deux-là, les Marlins ont une attaque axée sur la puissance et les retraits sur des prises. Un peu comme les Blue Jays il y a quelques années.

En 2023, Miami frappera beaucoup de circuits, surtout si Jorge Soler peut rester en santé, mais se fera souvent retirer sur des prises. Des joueurs comme Jazz Chisholm Jr. (le cover boy de MLB The Show 23), Avisail Garcia et Soler ne sont pas nécessairement des gars qui mettent souvent la balle en jeu.

Reste que l’attaque sera intéressante chez les Marlins. J’ai bien hâte de voir ça.

Pour ce qui est du personnel de lanceurs, il sera bon. Comme je l’ai mentionné, les problèmes dans l’enclos ont été adressés et je crois qu’il fera son travail cette saison.

Quant à la rotation des partants, les Marlins comptent sur l’un des meilleurs lanceurs du baseball en Sandy Alcantara. Par la suite, il y a un nouveau venu, Johnny Cueto. Jesus Luzardo, Edward Cabrera et Trevor Rogers complèteront la rotation.

Il s’agit d’une jeune rotation qui manque d’expérience et j’espère me tromper, mais je crois que c’est la faiblesse de l’équipe. Mis à part Alcantara, aucun des quatre autres lanceurs n’est des valeurs sûres, mais le potentiel est immense.

À quoi s’attendre en 2023?

Même si Miami s’est amélioré cet hiver, j’ai beaucoup de misère à voir les Marlins compétitionner dans une division puissante. Les Mets, les Phillies et les Braves se battront toute la saison pour le premier rang.

On surveillera évidemment l’état de santé de Charles Leblanc, qui va se battre pour sa place au soleil. Il va mieux depuis quelques jours.

Ceci dit, la troupe du nouveau gérant, Skip Schumaker, terminera assurément avant Washington au quatrième rang.

Chose certaine, l’équipe va dans la bonne direction. Si elle continue de dépenser, elle pourrait participer aux séries plus tôt que tard.

Tags:

Marlins de Miami, Portrait 2023

Articles similaires

Félix Forget

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois