Portrait 2023 : Astros de Houston

Publié le 8 mars 2023 par Raphael Simard

Le 30 mars prochain, la saison 2023 de la MLB prendra son envol. On s’embarque donc dans un long marathon afin de voir si les Astros seront détrônés à la fin de la course.

Après les Angels hier, au menu aujourd’hui : les champions en titre justement, les Astros de Houston.

En 2022, non seulement Houston a gagné la Série mondiale, mais il a atteint la finale de championnat pour une sixièmee année consécutive. Les Astros seront-ils en mesure d’atteindre la Série de championnat pour une septième fois en autant d’années en 2023?

Ils ont de bonnes chances.

Le nouveau DG, Dana Brown, n’a pas grandement amélioré l’équipe, mais il a fait un bon travail et l’équipe est encore très dangeureuse.

Ajouts/départs

Après une victoire de la Série mondiale, les Astros de Houston ont rajouté le joueur de premier but José Abreu à une attaque déjà dévastatrice.

Avant la saison 2023, Abreu n’avait jamais joué pour une autre équipe que les White Sox dans la MLB. Et en 2022, il a connu l’une de ses meilleures saisons, à temps pour gagner le plus d’argent possible sur le marché des joueurs autonomes. L’ancien directeur général de la formation texane lui a octroyé un contrat de trois ans/58,5 millions de dollars.

Je dis bien, « ancien DG », car Dana Brown a pris la relève à la fin du mois de janvier dernier.

Abreu est clairement l’ajout le plus important des champions, qui devront composer dans Yuli Gurriel. Ceux-ci ont tout de même perdu les services de Justin Verlander, qui s’est entendu avec les Mets.

Avec le retour de Michael Brantley, également, Houston a toujours une équipe très équilibrée. Et malgré la perte d’un gars comme Verlander, la rotation des partants est tout de même l’une des meilleures du circuit.

Aledmys Diaz et Christian Vazquez sont aussi des noms qui ont quitté.

Forces/faiblesses

Comme chaque année, l’attaque des Astros sera dominante. Avec un gars comme Jeremy Pena, joueur le plus utile de la Série mondiale, au septième rang de l’alignement des frappeurs, on peut dire que la formation de Dusty Baker est en voiture.

Le top-5 composé de José Altuve, Michael Brantley, Alex Bregman, Yordan Alvarez et José Abreu a de quoi faire peur. Il y a ici une belle alternance entre les droitiers et les gauchers.

Comme je l’ai mentionné, la rotation est encore très bonne. Framber Valdez, Christian Javier, Lance McCullers Jr., Luis Garcia et Jose Urquidy forment l’une des meilleures rotations du baseball majeur. L’enclos compte aussi sur de gros noms.

Y a-t-il vraiment des faiblesses dans cette équipe-là?

À quoi s’attendre en 2023?

L’an dernier, j’avais aussi fait le portait des Astros. J’avoue m’être trompé, moi qui leur ai prédit une élimination précoce en séries. Je ne leur avais même pas prédit la division Ouest de l’Américaine. Cette année, je ne ferais pas la même erreur.

Selon moi, Houston est encore aussi puissant et terminera au sommet de sa division. Les Rangers se sont améliorés, les Angels se sont améliorés, les Mariners se sont améliorés, mais ils n’ont pas ce qu’il faut pour déclasser les Astros.

Houston gagnera-t-il un deuxième championnat consécutif et participera-t-il à une septième série de championnat consécutif? L’Américaine est de plus en plus compétitive, mais c’est très possible. On parle quand même des Astros…

Raphael Simard

Une soirée sans baseball, pour lui, ce n'est pas une soirée idéale.

,
Raphael Simard

Voir tous les articles