Ça va plus mal que mal pour Jose Abreu

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 23 avril 2024 à 12h30

Ça ne va pas bien à Houston depuis le début de la présente campagne, les Astros ayant perdu leurs deux derniers matchs, portant ainsi leur dossier à seulement sept petites victoires contre seize ronflantes défaites. Seuls les White Sox de Chicago ont fait pire dans la Ligue américaine.

Si on s’attend tous à ce que la formation texane renverse la vapeur, personne ne pleure leur sort pour le moment.

Cependant, si les Astros veulent revenir à leurs standards d’antan, cela va passer par de meilleures performances de certains vétérans, dont Jose Abreu.

Aucun frappeur ne connaît un pire début de saison que l’homme de 37 ans en ce moment. Le joueur de premier but n’a réussi à frapper que quatre petits coups sûrs en 65 présences au marbre. Il frappe pour une moyenne au bâton de ,068 avec un coup sûr de plus d’un but, soit un double.

Si vous croyiez que c’était atroce, attendez de voir son OPS+.

Roulement de tambour…

Jose Abreu affiche présentement un OPS+ de -32. Oui oui, un négatif de trente-deux!

Le plus triste pour les partisans des Astros, c’est qu’ils devront l’endurer encore quelque temps. C’est que Houston ne peut le retourner dans les ligues mineures et ne trouveront pas de partenaire de danse pour conclure une transaction.

Resterait donc à le libérer et à manger le reste de son salaire, mais étant donné qu’Abreu gagnera 19,5 millions de dollars cette saison et la prochaine, il serait surprenant que les deux parties se disent adieu de sitôt.

Et ce n’est pas comme si le remplaçant d’Abreu était déjà dans le clubhouse, puisque Jon Singleton frappe pour une moyenne au bâton de ,229, ce qui est nettement insuffisant pour effectuer un changement de garde permanent.

Cela laisse donc un trou noir au premier coussin qui devra être adressé plus tôt que tard à Houston.

Tags:

Astros de Houston, Jon Singleton, Jose Abreu

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Félix Forget

Laisser un commentaire