Les performances d’Aaron Judge inquiètent

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 21 avril 2024 à 10h30

Dans la défaite par la marque de 2-0 en dix manches hier après-midi face aux Rays de Tampa Bay, les bâtons des Yankees de New York n’ont pas bien paru, comme en témoigne les quatre maigres coups sûr portés au tableau.

Le bâton qui a cependant le moins bien paru est certes celui du capitaine Aaron Judge, lui qui n’a eu AUCUN bon élan en quatre présences au bâton. Le Juge semble complètement perdu à la plaque dernièrement.

Au point, que des huées se sont fait entendre dans le Bronx. Si le prédécesseur de Judge au poste de capitaine, Derek Jeter, a été hué pour n’avoir frappé aucun coup sûr en 32 présences au bâton en 2004 et que Mariano Rivera a été hué pour avoir accordé un circuit qui a mis fin au match contre Boston en 2005, rien n’est surprenant.

Bien que le principal intéressé comprenne l’impatience des partisans, ce n’est clairement pas la chose à faire, surtout pas pour Judge. On ne parle pas d’Aaron Hicks ici…

Pour revenir au voltigeur format géant, ce n’est pas tant sa moyenne au bâton de ,179 et ses trois petites longues balles qui posent un problème en ce début de campagne.

Il s’agit plutôt de la qualité de ses apparitions au bâton. Judge a déjà 27 retraits sur trois prises en 2024 et semble complètement déjoué par les balles à effet basses à l’extérieur, en plus de ne pas faire payer les lanceurs adverses sur les balles rapides.

On croirait revoir le Juge du début de sa carrière. Ce qui est inquiétant, c’est que toute la planète baseball sait que l’homme de 31 ans devra composer avec de la douleur au pied pour le reste de sa carrière.

Est-il blessé? Ressent-il trop de douleur? Ou est-ce seulement une mauvaise séquence?

Il est encore beaucoup trop tôt pour le dire, mais les Bombardiers souhaitent ardemment que le joueur par excellence de la Ligue américaine en 2022 reprenne son dû.

Tags:

Aaron Judge, Yankees de New York

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Laisser un commentaire