Gérant des Astros : une liste intrigante (dont A.J. Hinch) pour les preneurs aux livres

Actualité, Rumeurs

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 25 octobre 2023 à 16h16

En ce moment, dans le monde du baseball, il y a quelques clubs qui se cherchent un gérant. Les Padres, les Mets, les Guardians et les Angels sont du lot.

Les Padres sont maintenant du lot depuis que les Giants ont embauché le vétéran Bob Melvin pour succéder à Gabe Kapler.

Les Brewers de Milwaukee ont encore un gérant… mais à court terme. En novembre, il sera libre comme l’air – et il passera une entrevue chez les Mets. Il devrait aller à New York, je crois.

Mais le poste le plus intéressant est sûrement celui de Houston. Officiellement, Dusty Baker n’est pas encore parti (ça se fera demain), mais il prendra sa retraite de gérant.

En tout respect pour les autres postes, Baker laissera un club en santé derrière lui. Les Astros ont participé aux sept dernières séries de championnat de l’Américaine, dont quatre sous sa gouverne.

Il a réussi à faire passer (dans la mesure du possible) le scandale de vol de signaux, survenu avant lui, et à faire gagner le club en 2022.

Bref, le poste est attirant.

Et sur Bovada (un site de paris sportifs), une liste intéressante de noms est disponible afin de miser sur l’identité du prochain gérant à Houston.

Le nom favori est celui de Joe Espada. Depuis des années, le coach de banc du club est un candidat ailleurs dans la MLB, mais peut-être bien que c’est à Houston qu’il aura sa chance.

À mes yeux, il doit être le favori.

De voir Will Venable (bras droit de Bruce Bochy au Texas) aussi haut sur la liste avec d’autres noms m’étonne, lui qui a refusé de passer une entrevue à New York pour être le gérant.

Après tout, il veut rester avec les Rangers.

À égalité avec Venable et devant des gars comme Craig Counsell et Walt Weiss (membre des Braves comme entraîneur de banc), on retrouve les Buck Showalter, A.J. Hinch et Don Mattingly.

Mattingly, entraîneur de banc des Blue Jays, a-t-il ce qu’il faut pour amener un club au prochain niveau? Les Dodgers et les Marlins ont progressé après son départ et Toronto n’a pas dominé en 2023.

Buck Showalter veut une chance de gérer… et peut-être que Justin Verlander va le recommander. Jim Crane aime les gérants old schoool.

Et là, on arrive à A.J. Hinch. Le gérant des Tigers depuis trois ans est un ancien des Astros. Il a gagné la Série mondiale comme gérant en 2017 à Houston.

Mais on se souvient tous qu’il a été congédié en marge du scandale. Il avait été remplacé par Dusty Baker, on s’en souviendra.

Outre le fait que Hinch est à l’emploi des Tigers (cela n’a cependant pas freiné Bob Melvin de déménager deux fois en environ 24 mois), il fait partie du passé des Astros.

Le club veut-il vraiment revenir en arrière de la sorte?

Vous me direz que les Red Sox l’ont fait dans des conditions similaires avec Alex Cora par le passé et c’est vrai. Mais là, Hinch reviendrait sur la scène du crime.

Il est important de rappeler que ce n’est pas une rumeur : c’est un site de paris qui émet des cotes pour des prédictions. Ça vaut ce que ça vaut et parfois, il y a des choix du champ gauche.

Mais en même temps… qui sait.

Tags:

AJ. Hinch, Astros de Houston, Buck Showalter, Craig Counsell, Don Mattingly, Dusty Baker, Joe Espada, Tigers de Detroit, Will Venable

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Charles-Alexis Brisebois