Depuis l’ovation des partisans, Trea Turner est l’un des meilleurs joueurs de la ligue

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 11 septembre 2023 à 8h30

Dans les derniers jours, Trea Turner a fait jaser de lui. Pourquoi? Parce que le joueur d’arrêt-court des Phillies est tombé en congé de paternité. Sa femme attendait le deuxième enfant du couple.

Ça a fait jaser parce que la vedette est tombée en congé neuf mois après avoir accepté un contrat de 300 M$ avec les Phillies de Philadelphie.

Turner est revenu au jeu en fin de semaine contre les Marlins… et lors des trois matchs de la fin de semaine, il a frappé deux longues balles et a placé la balle en lieu sûr.

Le voilà rendu à 24 circuits cette saison.

Il est facile de croire au dad power, soit au surplus de puissance qu’ont certains pères en revenant au jeu. Ceci dit, dans le cas de Turner, il est clair que la réponse à l’énigme est « l’ovation » des dernières semaines.

L’ovation, c’est quand les Phillies ont vu leurs partisans décider de se lever debout pour applaudir Turner afin de l’encourager dans sa saison très difficile.

Il est rare de voir les partisans de Philly avoir du bon sens, mais cette fois, ça a fonctionné. Dès le lendemain, Turner a frappé une longue balle et il a remercié les fans avec des panneaux publicitaires.

Et depuis ce temps-là, Turner est juste en feu.

Turner avait 10 circuits au moment de recevoir l’ovation et il frappait vraiment mal. Il n’arrivait pas à placer la balle en lieu sûr. Sa moyenne de .236 et ses 115 retraits au bâton en disaient long.

Mais depuis, en 30 matchs, ça va vraiment bien.

Il a frappé 14 circuits, dont neuf à ses 10 derniers matchs. Personne d’autre dans la MLB en 2023 n’a une telle séquence de neuf circuits en 10 joutes, pour vous donner une idée.

Depuis 30 matchs, il frappe pour .380. Il a 35 points produits, ce qui a porté son total à 70 pour la saison. Il en a donc autant en un mois que lors des quatre premiers.

Clairement, l’ovation des fans l’a sauvé – et il est le premier à l’avouer.

Cela aide les Phillies. Même s’ils ont perdu hier, on remarque que le club est en bonne position pour faire les séries en 2023.

Les Phillies ont quatre matchs d’avance sur les DBacks, qui se battent avec les Cubs, les Marlins, les Giants et les Reds pour les deux dernières places donnant accès aux séries.

Notons que les Braves sont déjà qualifiés, eux.

10e manche
  • Les Capitales en finale.
  • À surveiller chez les Yankees.
Tags:

Phillies de Philadelphie, Trea Turner

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois