Matt Olson et les Braves ont malmené la relève des Phillies

Actualité

Pascal Harvey

Publié le 30 mars 2024 à 8h30

Logiquement, les Braves d’Atlanta et les Phillies de Philadelphie devraient batailler pour le titre dans la section Est de la Nationale.

Hier, en levée de rideaux de leur saison respective, Spencer Strider (Atlanta) et Zack Wheeler (Philadelphie) s’affrontaient. Les deux lanceurs partants sont des candidats au Cy Young cette saison.

Évoluant à domicile, Wheeler a connu un meilleur match que son adversaire, mais ce sont tout de même les Braves qui l’ont emporté par le pointage de 9-3, car la relève des Phillies a été misérable.

Cette relève soulève des points d’interrogation saison après saison et est toujours qualifiée aujourd’hui de talon d’Achille de la formation de Rob Thomson.

Lorsque Wheeler a quitté le monticule après six manches de travail, son équipe menait au pointage par 2-0. Le grand droitier n’avait donné que cinq coups sûrs à la puissante attaque des Braves, tout en retirant cinq frappeurs sur des prises.

Pour sa part, Spencer Strider n’a pas été impliqué dans la décision. Le partant des Braves a œuvré durant cinq manches et a concédé deux points aux visiteurs en accordant une longue balle bonne pour deux points au voltigeur Brandon Marsh. Fidèle à son habitude, Strider a passé huit frappeurs des Phillies dans la mitaine.

Donc, en début de septième manche, les locaux étaient en avance par deux. C’est à ce moment que le ciel est tombé sur la tête des partisans des Phillies alors que les releveurs de l’équipe ont donné pas moins de neuf points aux Braves en deux manches.

Matt Strahm, José Alvarado et Connor Brogdon ont été atroces et ont gaspillé le beau travail de leur coéquipier Wheeler. Ils ont respectivement donné deux, cinq et deux points mérités aux visiteurs, qui se sont sauvés avec la victoire.

Une fois de plus, les détracteurs de l’équipe pourront pointer du doigt les lanceurs de relève, même si la saison est jeune d’un seul match. Cette déconfiture est d’autant plus gênante qu’elle s’est produite face à d’importants rivaux avec qui les Phillies devront composer tout au long de la saison 2024.

Matt Olson, le joueur de premier coussin des Braves, soufflait ses trente bougies hier. Il en a profité pour produire trois points grâce à trois doubles. Frappant au quatrième rang du rôle offensif de Brian Snitker, il est la pierre angulaire de l’attaque des Braves.

Hier, il a repris là où il avait laissé en 2023 alors qu’il avait connu une saison de rêve à Atlanta, sa deuxième dans l’uniforme des Braves.

OIson n’est pas le seul frappeur des Braves triplement méritoire. Michael Harris II et Orlando Arcia ont aussi réussi trois coups surs lors du match d’hier. Collectivement, les champions en titre dans l’Est de la Nationale ont frappé 13 fois en lieu sûr.

L’étincelant Ronald Acuña Jr. a bien entrepris la nouvelle saison en réussissant deux coups sûrs en quatre présences. Il a marqué et produit un point.

Jarred Kelenic, acquis des Mariners de Seattle lors de l’entre-saison, faisait ses débuts chez les Braves. Le voltigeur a obtenu un coup sûr en deux présences au bâton avant d’être remplacé par Adam Duvall.

Les Phillies devront rapidement faire une croix sur ce match décevant et se retrousser les manches alors qu’ils affronteront Max Fried lors du deuxième duel entre les deux équipes. Aaron Nola sera sur la butte pour les locaux. La lutte entre ces deux rivaux sera sans merci tout au long de l’éreintant calendrier régulier.

Tags:

Brandon Marsh, Braves d'Atlanta, Matt Olson, MLB, Phillies de Philadelphie, Spencer Strider, Zack Wheeler

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois