Yoshinobu Yamamoto domine depuis sa vilaine sortie en Corée

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 3 mai 2024 à 19h00

Vous souvenez-vous du deuxième match de la saison, le 21 mars dernier?

Les Dodgers étaient en Corée pour affronter les Padres. On venait d’apprendre que l’interprète de Shohei Ohtani avait été congédié et Yoshinobu Yamamoto avait été horrible à ses débuts dans les Majeures.

En une manche, il avait donné cinq points.

Évidemment, quand un lanceur en est à ses débuts, il faut en prendre et en laisser. Ceci dit, quand tu signes un contrat de 325 millions de dollars, il est parfois difficile de faire la part des choses.

Ceci dit, pour être juste, il faut maintenant effectuer un suivi. Comment va le lanceur des Dodgers depuis ce temps-là?

En six sorties depuis ce moment-là, Yamamoto domine. En sol nord-américain, le lanceur japonais a une moyenne de points mérités de 1.64 en 33 manches de travail.

Comme on peut le voir, il a lancé trois fois pendant cinq manches à ses trois premiers départs aux États-Unis. Par la suite, il a donné 18 manches durant les trois matchs suivants, soit six par match.

Deux fois cette saison, il a donné trois points. Mais lors de quatre de ses sept matchs de la saison, il a réussi à ne donner aucun point mérité à ses adversaires, ce qui est notable.

Évidemment, on parle d’un lanceur de grand talent. Yamamoto est retombé sur ses pattes et présentement, il est dans une bonne place mentalement. Les Dodgers avaient besoin de ce lanceur-là. Avec Tyler Glasnow qui roule, ça fait un beau duo.

Reste à voir si Yamamoto, qui ne lance pas forcément aux cinq jours depuis le début de la saison, arrivera à ne pas s’essouffler en cours de route. Après tout, le club en aura besoin en octobre…

Tags:

Dodgers de Los Angeles, Yoshinobu Yamamoto

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard

Laisser un commentaire