Déjà 21 buts volés pour Elly De La Cruz

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 9 mai 2024 à 12h30

Il y a de cela quelques jours, Elly De La Cruz a rejoint le membre du Temple de la renommée Rickey Henderson dans la catégorie des joueurs avec au moins 7 circuits et 17 buts volés en un seul mois d’activités.

Chaque fois que vous pouvez rejoindre Henderson dans l’histoire du baseball, cela veut dire que vous faites quelque chose de bien. Ce dernier est le meneur de tous les temps pour les buts volés avec un grand total 1 406. Henderson a mené la ligue à ce chapitre lors de douze saisons différentes, y compris 100 larcins ou plus à trois occasions.

Mais De La Cruz ne s’est pas arrêté en si bon chemin.

En effet, le joueur d’arrêt-court des Reds de Cincinnati a profité de la rencontre d’hier soir (mercredi) contre les Diamondbacks de l’Arizona pour ajouter deux larcins à sa fiche. Après avoir atteint les sentiers sur un jeu forcé en cinquième manche, De La Cruz a rapidement volé le deuxième but, puis le troisième coussin, sans toutefois pouvoir croiser le marbre par la suite.

Cela porte donc son total de buts volés cette saison à 21, le plus haut nombre dans les Majeures par une bonne marge, la deuxième place étant occupée par Ronald Acuna Jr., Brice Turang et Jose Caballero avec une somme de 14 chacun.

Et nous ne sommes que le 9 mai. Incroyable! Encore plus dans le baseball d’aujourd’hui.

Si De La Cruz peut rester en santé cette année et maintenir son rythme, il aura une chance de s’approcher du seuil des 100 vols de buts en une seule campagne.

Il est vrai que l’homme de seulement 22 ans connait présentement quelques difficultés à la plaque, comme en témoigne sa fiche de 0 coup sûr en 15 présences au marbre au cours de ses quatre derniers matchs, mais il affiche toujours une moyenne au bâton de ,254 avec huit circuits, 19 points produits et 27 points marqués en 36 matchs. Sans parler de ses nombreux buts volés, bien sûr.

Tags:

Elly de la Cruz, Reds de Cincinnati, Rickey Henderson

Articles similaires

Pascal Harvey

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard

Laisser un commentaire