Santiago Espinal n’arrive pas à prendre son envol à Cincinnati

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 11 avril 2024 à 12h30

Il y a quelques semaines, juste avant que la saison régulière ne commence, les Bluye Jays ont envoyé Santiago Espinal à Cincinnati. Il n’y avait pas de place pour lui à Toronto.

Deux de ses positions (deuxième but et troisième but) n’ont pas de partant à temps plein, mais son coup de bâton en 2023 et le nombre de gars en place ont joué contre lui.

Les Reds avaient des blessé et ils ont choisi de lui faire confiance. Comment ça se passe?

Quand on regarde ses chiffres, on voit que ça ne se passe pas super bien. Il n’arrive pas à prendre son erre d’aller et il n’a que deux petits coups sûrs depuis le début de la saison. Et même si je sais que l’échantillon est petit, on peut regarder ça quand même.

Il a quand même eu droit à cinq matchs complets et six départs, mais malgré tout, en 18 at-bat, il n’a seulement que deux coups sûrs. Depuis le début du mois, il n’a qu’un coup sûr.

Il a cinq matchs au deuxième but et trois au troisième but. Et même si je suis certain que son utilité défensive aide les Reds, des question doivent se poser sur son apport en ville.

Donc à Toronto, le club ne doit pas s’ennuyer de lui. Ernie Clement, qui a pris sa place dans l’alignement de 26 joueurs, offre de meilleurs chiffres. Rien pour écrire à sa mère, mais il met la balle en lieu sûr.

Ceci dit, Daniel Vogelbach, qui a pris sa place dans l’alignement de 40 joueurs, a autant de coups sûrs qu’Espinal. Il joue moins, mais contrairement à Espinal, il n’est pas là pour sa défensive…

Tags:

Blue Jays de Toronto, Reds de Cincinnati, Santiago Espinal

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Laisser un commentaire