Dave Roberts ne regrette pas ses propos du début de la saison

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 20 octobre 2022 à 14h30

Parfois dans la vie, il faut savoir se taire. Et c’est ce qu’aurait dû faire le gérant des Dodgers de Los Angeles, Dave Roberts, au début de la présente campagne.

À ce moment, le skipper avait garanti un championnat pour sa formation.

Résultat? Une élimination rapide en Série de division face à leurs rivaux, les Padres De San Diego, bien qu’ils aient terminé 22 matchs devant les Pères et remporté 14 de leurs 19 rencontres de saison régulière face à San Diego.

Malgré l’inutilité de ses propos hâtifs, Roberts ne croit pas avoir mis de la pression supplémentaire sur ses joueurs et il ne regrette pas son geste.

« Je ne le regrette pas. Je pense que cela a montré à quel point je crois aux joueurs et à l’organisation. Je ne pense pas que ma citation à l’entraînement printanier ait eu une incidence sur quatre matchs en octobre. Les mots sont puissants, mais les miens ne sont pas si puissants. »

Eh bien, les mots du gérant d’une des plus grandes organisations du baseball majeur ne sont pas si puissants? On aura tout entendu.

Roberts sera certainement de retour à la barre des Dodgers l’an prochain après avoir signé une prolongation de trois ans au cours de la saison morte, mais ne vous attendez pas à ce qu’il fasse à nouveau ce genre de déclaration.

Le gérant devra revoir ces façons de faire, lui qui n’a pas connu le succès escompté en séries éliminatoires, à l’exception de 2020 lors de la saison écourtée.

Tags:

Dave Roberts, Dodgers de Los Angeles

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois