« Blake Snell veut jouer pour les Mariners »

Actualité, Rumeurs

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 24 novembre 2023 à 14h21

Depuis quelques semaines, les agents libres peuvent maintenant signer ailleurs. Mais disons que c’est assez mollo pour le moment.

Aaron Nola est un gros nom qui a signé un gros contrat (Phillies), mais sinon? Et non, je ne considère pas Lance Lynn comme un gros nom, à ce point-ci.

Dans les faits, j’ai l’impression que bien des gens attendent de voir ce que Shohei Ohtani fera avant d’aller de l’avant avec d’autres gars.

On pensait avoir une mise à jour de son cas aujourd’hui… mais finalement, il n’en sera rien.

Bref. Tout ça pour dire qu’un lanceur qui attirera encore plus l’attention sur le marché une fois Ohtani signé, ce sera Blake Snell.

À part Yoshinobu Yamamoto, Snell est peut-être le meilleur lanceur disponible – parmi les joueurs qui ne sont pas Shohei Ohtani, évidemment. Ce gars-là est dans une classe à part.

Et on peut se demander où il ira. Les Dodgers, les Giants et les Padres, son ancienne équipe, seraient tous du lot.

On peut se demander s’il demeurera dans l’Ouest, lui qui est natif de Seattle.

Hier, le sujet est justement redevenu d’actualité hier en raison de la présence du lanceur au match des Seahawks de Seattle, qui jouaient à la maison en cette soirée d’Action de grâce américaine.

Et à ce sujet, Mike Tirico, qui est un populaire animateur sportif de football, a déclaré que le lanceur voulait jouer à Seattle.

On peut se demander s’il a dit ça simplement parce que Snell est un gars de la place ou s’il a des informations qui lui permettent de l’affirmer.

Mais il est logique de penser qu’il a raison. Seattle a un beau club et lancer à la maison pourrait être assez attirant pour celui qui est sans doute en demande.

Celui qui vient de gagner son deuxième Cy Young en carrière pourrait lancer avec Luis Castillo, George Kirby et Logan Gilbert, trois excellents partants. Bryce Miller et Bryan Woo sont aussi intéressant.

Ceci dit, dans l’optique où la rotation n’est pas le problème (Robbie Ray reviendra au jeu en 2024, aussi), peut-être que Seattle voudra mettre son argent ailleurs. Qui sait?

Tags:

Blake Snell, Mariners de Seattle

Articles similaires

Pascal Harvey

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois