Aaron Nola a refusé plus d’argent pour rester à Philadelphie

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 19 novembre 2023 à 16h30

Ce midi, les Phillies de Philadelphie ont réussi la grosse mission de leur saison morte, soit s’assurer que le lanceur Aaron Nola demeure en place. On parle d’un contrat de sept ans et 172 M$.

On parle de sept saisons à 24.57 M$ par année avec une clause de non-échange. Il n’y a pas d’option de sortie ou d’option d’équipe dans ce premier gros contrat de l’hiver.

C’est un contrat facile à comprendre pour celui qui s’est mérité le 11e plus gros contrat de l’histoire pour un lanceur dans l’histoire de la MLB.

On sait que de nombreuses équipes étaient sur son cas, dont les Braves d’Atlanta. Et c’est normal : c’est tout un lanceur.

Il a écouté bien des offres, mais au final, son souhait était de demeurer dans l’excellent environnement des Phillies de Philadelphie. Ces derniers ont rehaussé la qualité de leur offre.

Et même si ce n’était pas la plus lucrative du lot, c’était assez pour Nola, qui a choisi de demeurer à Philly même s’il avait plus d’argent ailleurs sur la table.

Évidemment, à 172 M$, il n’est pas à plaindre. Mais s’il pouvait avoir plus d’argent ailleurs, c’est sûr que c’était attirant pour lui.

Mais on a vu, depuis deux ans, à quel point les Phillies forment une belle équipe. Mené par un Bryce Harper qui n’a pas un salaire annuel dérisoire (et qui en laisse pour les autres), le club est excellent.

Nola va donc continuer, en 2024, de former un one-two punch de feu avec Zack Wheeler, qui en donnent aux Phillies pour leur argent depuis quatre ans.

La prochaine étape sera d’ailleurs de faire signer à Wheeler un beau contrat, lui qui sera agent libre dans 12 mois, mais bon.

Il faut s’attendre, encore une fois, à voir les Phillies être une puissance en 2024. Et avec Nola qui est là pour rester, ça permet au club de souffler.

Celui qui a neuf ans derrière la cravate à Philly pourrait se rendre à 16 ans avec la franchise s’il joue ses sept ans là-bas. C’est intéressant, ça.

Tags:

Aaron Nola, Phillies de Philadelphie

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois