Vladimir Guerrero Jr. ne discutera pas d’un nouveau contrat durant la saison

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 15 avril 2022 à 16h00

Ah, les contrats à long terme… ça fait jaser, n’est-ce pas? Surtout à Boston et à New York.

Mais à Toronto aussi, quelques candidats sont en lice pour de gros contrats. Et les premiers noms qui nous viennent en tête sont ceux de Vladimir Guerrero Jr. et de Bo Bichette.

L’avantage des Blue Jays, c’est que les dossiers sont moins pressants. Oui, Lourdes Gurriel Jr. et Teoscar Hernandez seront libres dans deux ans, mais les deux grosses vedettes de l’avant-champ le seront dans quatre ans seulement.

Ceci dit, le club ne veut pas perdre de temps et on sait que les négociations ont déjà (brièvement) commencé avec les jeunes en vue de contrats à long terme.

Et à ce sujet-là, Jon Heyman (New York Post) a apporté des précisions au dossier.

Dans le cas de Bichette, on savait qu’il y avait eu des discussions et l’informateur l’a confirmé. Mais en ce moment, tout le monde est loin et ce qui explique le renouvellement automatique du contrat de celui qui n’a pas encore droit à l’arbitrage. Donc présentement, ça ne parle pas – ou ça ne parle plus, en fait.

Dans le cas de Vladdy, on savait qu’il n’y avait pas eu d’offre concrète, mais il y a quand même eu des discussions, aussi préliminaires soient-elles.

Cependant, le camp de Guerrero Jr. a dit aux Jays que ce n’est pas en ce moment que ça va se faire. Vladimir va jouer sa saison 2022 et on verra par la suite.

S’il connait une autre grosse saison, sa valeur sera tout simplement énorme et cela coûterait un bras et une jambe à Rogers. C’est le plan du jeune.

Donc à court terme, les deux vedettes veulent simplement jouer.

Tags:

Blue Jays de Toronto, Bo Bichette, Vladimir Guerrero Jr.

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois