Tyler Glasnow est l’un des joueurs les plus surévalués des Majeures

Actualité

Félix Forget

Publié le 6 janvier 2024 à 18h30

Depuis le début de la saison morte, on parle beaucoup des Dodgers, qui volent la vedette en mettant la main sur bien des gros noms. Évidemment, Shohei Ohtani a volé la vedette, mais Yoshinobu Yamamoto et Tyler Glasnow ont également fait leur chemin vers Los Angeles.

On parle ici de trois gars qui, selon bien des gens, ont le potentiel de changer le visage des Dodgers. Avec Mookie Betts, Freddie Freeman et Will Smith qui sont déjà là en prime, ça commence à faire du monde.

Ils ne sont pas seuls au monde dans la Nationale, cela dit : les Braves sont équipés pour veiller tard aussi, mais ça fait en sorte qu’on aura droit à de bons duels.

Mais aujourd’hui, je veux vous parler de l’une des acquisitions des Dodgers cet hiver, Tyler Glasnow pour des raisons un brin différentes de ce qu’on peut entendre sur lui normalement.

Parce que selon moi, Glasnow est un joueur grossièrement surestimé. Et j’oserais même dire qu’il est parmi les joueurs les plus surestimés des Majeures. Je m’explique.

Quand les Dodgers ont mis la main sur Glasnow et qu’ils lui ont offert une prolongation de contrat de quatre ans (ce qui fait en sorte qu’il est sous contrat pour les cinq prochaines saisons), à peu près tout le monde a crié au génie, affirmant que Yamamoto et lui allaient être de vrais lanceurs de premier plan à LA.

Et même quand on regarde des classements des meilleurs lanceurs en vue de 2024, on remarque que Glasnow est carrément vu comme faisant partie du top-10 de la ligue.

Et même si Glasnow a tous les atouts pour exceller et que son plafond est assurément élevé… c’est vraiment gros d’affirmer une telle chose selon moi.

Après tout, on parle d’un gars qui a désormais 30 ans et qui n’a jamais lancé plus de 120 manches dans les Majeures. La meilleure habileté est la disponibilité, comme le dit l’expression, et ça, Glasnow ne l’a pas.

Et encore pire : lors des deux saisons lors desquelles Glasnow a lancé plus de 100 manches, l’artilleur a été… ordinaire.

Des MPM de 4,27 et de 3,53, c’est bien, mais est-ce vraiment digne d’être considéré comme l’un des 10 meilleurs lanceurs du sport?

Crédit : Baseball Reference

Glasnow a connu d’excellents moments en carrière, certes, mais en ce moment, il vit encore sur sa réputation d’avoir connu quelques excellents départs en 2019, une bonne (très courte) saison en 2021 et d’avoir été le gros morceau de la transaction Chris Archer.

Ah, et aussi sur le fait de lancer fort. Mais ça, en 2024, ce n’est plus vraiment rare chez les lanceurs… et en plus, il lance un peu moins fort que par le passé.

Le WAR n’est pas une statistique parfaite, mais dans le cas de Glasnow, je trouve qu’elle donne un bon portrait : en carrière (huit saisons), il a un WAR de 7,1. À titre de comparaison, Gerrit Cole a maintenu un WAR de 7,4 en 2023 seulement.

Et si on continue d’utiliser Cole comme comparatif, il a un WAR de 15,6 depuis trois ans, ce qui est plus du double que le 7,1 en carrière de Glasnow.

Il n’est pas impossible que la magie noire des Dodgers fasse en sorte que Glasnow soit miraculeusement en santé pour 162 matchs en 2024 et qu’il connaisse du succès, mais quand on regarde la feuille de route du grand droitier, difficile de voir ce qui fait de lui l’un des 10 meilleurs lanceurs de la ligue.

Et à ceux qui me diront qu’il « le serait s’il avait toujours été en santé », je vous rappellerai qu’il a été « correct » lors de ses deux saisons « complètes ». Tant qu’il ne me le prouve pas, je serai sceptique.

J’espère que Glasnow saura me faire mentir en 2024 et dans les années à venir, mais à mon sens, il est, au mieux, un bon lanceur #2 ou un solide lanceur #3 dans une rotation. Ajoutez à tout ça qu’il est blessé de façon récurrente et j’ai de la difficulté à voir le « coup de circuit » des Dodgers.

Les Rays, qui ont obtenu le prometteur Ryan Pepiot en retour, ne doivent pas être déçus d’avoir échangé un gars qui vit sur sa réputation plutôt que sur ses statistiques, en tout cas.

Tags:

Dodgers de Los Angeles, Rays de Tampa Bay, Tyler Glasnow

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois