Trois mois d’absence pour Devin Williams chez les Brewers

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 14 mars 2024 à 8h30

La saison 2024 s’annonce difficile chez les Brewers.

Alors que le club a échangé Corbin Burnes contre des jeunes lanceurs, voilà que le gérant Pat Murphy devra commencer la saison sans son releveur #1, Devin Williams.

Pourquoi? Parce que le releveur a mal au dos. En fait, comme l’a rapporté Jeff Passan, le lanceur a deux fractures et il aura besoin de plusieurs mois pour s’en remettre.

Dans les faits, on doit s’attendre à le voir rater au moins trois mois.

Il ne lancera pas pendant les six prochaines semaines et par la suite, il aura visiblement besoin d’un bon six semaines (la durée d’un camp) pour se remettre sur pattes et venir aider les Brewers à faire les séries.

Mais clairement, ce ne sera pas simple.

Pour une formation qui a toujours misé sur ses lanceurs, perdre Corbin Burnes (échange), Brandon Woodruff (blessé pour la saison) et Williams, un closer d’élite, c’est ce que j’appelle des durs coups.

Rappelons aussi que si ça va mal, Willy Adames pourrait être échangé, lui qui sera joueur autonome à la fin de la saison. Même chose pour Rhys Hoskins, par ailleurs.

Williams est quant à lui à deux ans de l’autonomie. Sa blessure l’empêchera sans doute d’être échangé en cours de saison, mais l’hiver prochain, il sera clairement une cible, on va se le dire.

J’ai de plus en plus l’impression que les Brewers se dirigent vers un inévitable processus de reconstruction. Et j’ai le sentiment que ça pourrait être long avant que le club ne refasse les séries…

  • Jasson Dominguez apprend de ses coéquipiers.
  • 200 victoires : pas un plateau facile à atteindre, aujourd’hui.
  • Bo Jackson au Temple des Royals.
Tags:

Brewers de Milwaukee, Devin Williams

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Félix Forget