Trois espoirs du top-100 de la MLB sont plus âgés que Juan Soto

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 1 mars 2024 à 10h30

Quand on parle du prochain contrat de Juan Soto, on parle souvent d’un chiffre démesuré. Il a refusé 440 M$ des Nationals en 2022 et le voilà rendu, deux organisations plus tard, aux portes de l’autonomie.

Dans un an, il sera l’agent libre le plus prisé depuis… non, on ne va pas jouer à ça : Shohei Ohtani a fait un peu jaser dans les derniers mois.

Mais bon. Tout ça pour dire qu’il m’arrive de me faire demander pourquoi Soto va gagner autant d’argent. Il est évidemment très bon et son oeil au bâton est élite, mais…

Mais il y a plus que ça.

Le fait qu’il soit âgé de 25 ans seulement (il aura 26 ans en octobre) et qu’il ait commencé du succès si jeune (19 ans en 2018) fait en sorte qu’il sera un très jeune agent libre. C’est la grosse raison.

Un peu comme Yoshinobu Yamamoto cet hiver.

Il a eu du succès jeune (être deux fois dans le top-10 du MVP avant l’âge de 23 ans, c’est quelque chose) et il aura de nombreuses années dans son prime avec sa prochaine équipe, dès 2025.

Je dis sa prochaine équipe, mais ça peut être les Yankees encore, t’sais.

Mais bon. La raison est sa jeunesse… et voici une statistique qui va remettre en perspective le fait qu’il est vraiment, mais vraiment jeune.

Trois espoirs du top-100 de la MLB sont présentement plus vieux que Juan Soto, un joueur qui est à un an de l’autonomie. Vous avez bien lu.

Michael Busch est un espoir des Cubs. Il a joué 27 matchs à L.A. l’an passé et il est le 51e meilleur espoir du baseball majeur. Il a été échangé durant l’hiver.

Joey Ortiz est un espoir des Brewers. Il a joué 15 matchs à Baltimore l’an passé et il est le 63e meilleur espoir du baseball majeur. Il a été échangé durant l’hiver.

Nick Frasso est un espoir des Dodgers. Il n’a jamais joué dans les Majeures et il est le 80e meilleur espoir du baseball majeur. Il a été repêché par les Blue Jays en 2020.

Les trois joueurs ont joué à l’université, ce qui a forcément retardé leur arrivée chez les pros. Mais quand même : Soto a de l’avance sur eux. À 19 ans, il a joué dans un match de Série mondiale…

Cela l’aidera à avoir un gros contrat dans un an.

Évidemment, en plus de tout ça, Soto est bon vendeur. Il a du charisme et s’il performe à New York, il sera plus qu’applaudi.

Ne soyez pas étonnés si les Mets et les Yankees se livrent une grosse guerre, l’hiver prochain, pour le mettre sous contrat.

Si ça arrive, sortez votre popcorn : Scott Boras va nous garder sur le bout de notre siège. C’est promis.

Tags:

Juan Soto, Yankees de New York

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois