Shohei Ohtani : une option de sortie unique dans son contrat avec les Dodgers

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 13 décembre 2023 à 18h10

L’impact de Shohei Ohtani dans la MLB est énorme. Depuis qu’il a signé son très gros (ou très petit, selon la façon dont on se raconte l’histoire) contrat, toute l’attention est sur lui.

En 48 heures, son jersey aux couleurs des Dodgers est un très, très gros vendeur. #Surprise

Plus le temps passe, plus on en apprend sur le contrat qu’il a accepté de signer afin de faire de lui un membre des Dodgers pour 10 ans.

Celui qui sera payé 20 M$ de 2024 à 2033 (et qui voulait le faire gratuitement) et qui touchera 680 M$ par la suite a quelques clauses dans son contrat.

Vous ne serez pas surpris d’apprendre qu’il a notamment obtenu une clause de non-échange.

Mais surtout, il a une option de sortie qui peut être utilisé si jamais un membre des Dodgers perd son emploi. Ken Rosenthal et Ben Nicholson-Smith sont parmi les premiers à en avoir parlé.

Si un changement spécifique a lieu, le joueur peut se sortir de son entente à la fin de la saison où le changement a eu lieu. Unique, vous dites?

Il est donc possible que cette clause-là ne soit jamais disponible.

Mon premier réflexe a été de penser à un membre important des Dodgers puisque tu ne fais pas ça pour quelqu’un qui se remplace facilement. Mon deuxième a été de penser à son traducteur Ippei Mizuhara.

Et finalement, on apprend que si l’actionnaire de contrôle Mark Walter ou le président baseball Andrew Friedman quitte, Ohtani peut obtenir une option de sortie.

On imagine que c’est parce que la vedette a acheté leur plan à eux.

Les Dodgers, dans les 10 prochaines années, vont faire de l’argent comme de l’eau en payant peu Ohtani et en vendant des chandails. Le proprio ne vendra pas son club.

Mais Friedman, lui, vient de s’acheter une superbe sécurité d’emploi. Après tout, s’il est congédié, les Dodgers prennent la chance de voir Ohtani partir.

Tant que Ohtani sera bon, Friedman aura vraisemblablement une job, donc. C’est quelque chose.

10e manche
  • Des matchs entre les gros espoirs de chaque club au camp d’entraînement? Oui SVP.
  • L’homme qui était dans l’avion vers Toronto vendredi raconte sa version des faits.
  • Signer Bo Bichette et Vladimir Guerrero Jr. : plus facile à dire qu’à faire.
  • Où ira Jonathan India?
  • Et si les Blue Jays échangeaient Yusei Kikuchi?
Tags:

Dodgers de Los Angeles, Ippei Mizuhara, Shohei Ohtani

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard