Rangers contre Astros : état des forces

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 13 octobre 2023 à 14h03

Il ne reste déjà que trois séries d’ici la fin de la saison MLB, soit les deux séries de championnat et la Série mondiale.

Et pour ce qui est de la Série de championnat de la Ligue américaine, on risque d’avoir droit à tout un spectacle, puisque les grands rivaux de la même division et du même État américain, les Astros de Houston et les Rangers du Texas, croiseront le fer.

D’un côté, les Rangers n’ont toujours pas perdu lors de la danse automnale de cette année, ayant balayé les Rays de Tampa Bay en lever de rideau puis les Orioles de Baltimore en Série de division.

De l’autre, les Astros ont bénéficié d’un congé au premier tour, gracieuseté d’un effondrement en règle des Rangers en fin de saison, avant de prendre la mesure des Twins du Minnesota en quatre matchs cette semaine.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, il s’agira du premier duel entre les deux équipes en séries éliminatoires.

Lanceurs partants

La grande question quand vient le moment de parler des lanceurs partants est de savoir si Max Scherzer pourra faire partie de la rotation des Rangers ou si sa blessure continuera de le tenir à l’écart du jeu. Si oui, un affrontement face à Justin Verlander pourrait s’avérer un classique.

Parlant de Verlander, il sera accompagné de Framber Valdez et Cristian Javier pour affronter Jordan Montgomery et Nathan Eovaldi, lui qui a retrouvé sa vélocité d’antan. Jon Gray pourrait également effectuer un retour au jeu dans la rotation pour les Rangers.

Que ce soit en saison régulière ou en séries éliminatoires, le corps de partants du Texas, s’il est en santé, est supérieur à celui de Houston, les lanceurs du Texas ayant une moyenne de points mérités collective qui est un point inférieur à celle des bras des Astros lors de la danse automnale 2023.

Releveurs

L’enclos de relève des Rangers a souvent été pointé du doigt durant la présente campagne, mais force est d’admettre que depuis le début des séries, il fait le travail.

En effet, José Leclerc, Aroldis Chapman, Josh Sborz et Cody Bradford n’ont accordé qu’un seul petit point en treize manches et deux tiers de travail jusqu’à maintenant. On ne peut leur en demander plus.

Sur papier, ces bras ce ne sont certes pas aussi redoutables que ceux des Bryan Abreu, Ryan Pressly et Hector Neris, mais s’ils continuent de performer à ce niveau, il n’y aura pas de différence, autant au chapitre de la réputation que des résultats.

Frappeurs

Offensivement, il est difficile de trouver une meilleure attaque que celle des Rangers. Menés de main de maître par Corey Seager et Marcus Semien, les frappeurs du Texas font peur et il n’y a pas vraiment de temps mort du rang un à neuf dans le rôle offensif.

Du côté des Astros, on ne peut pas passer sous silence la présence de Yordan Alvarez dans l’alignement, lui devient un monstre quand il se présente à la plaque. Même si on est encore loin de la puissante attaque que Houston nous a habitué d’envoyer au marbre par le passé, les Jose Altuve, Alex Bregman et compagnie continuent d’être des constantes menaces.

Défensive

De l’autre côté de la balle, il faut donner un avantage certain aux Rangers, eux qui n’ont pas de trous sur le terrain, chaque position faisant de l’excellent travail défensivement, avec Semien comme magicien au deuxième coussin

Les Astros, quant à eux, ne sont pas excellents, ni médiocres. Si on n’a pas trop de problèmes au champ extérieur, c’est un peu plus difficile à l’avant-champ, surtout quand vient le temps de parler d’Altuve au deuxième but.

Gérants

On aura droit à un affrontement entre les deux gérants les plus âgées de toute la MLB, Dusty Baker et Bruce Bochy. Cela risque de donner droit à tout un jeu d’échec entre les vieux routiers, eux qui savent comment gérer un match de baseball, contrairement à certains autres.

Les deux protagonistes ont gagné, Baker réalisant finalement son rêve l’an dernier, et savent quoi faire pour tirer le meilleur de leur formation respective.

Impondérables

L’expérience des Astros, qui participent à une septième Série de championnat consécutive, sera certainement un facteur dans ce duel.

Houston a dominé les Rangers durant la saison régulière, mais les Astros n’ont pas affronté cette version de la formation texane qui n’a plus aucun complexe et qui frappe comme une machine.

L’avantage du terrain ne sera peut-être pas aussi important que d’habitude, les deux équipes pouvant facilement remporter leur part de matchs sur la route et les deux foules n’étant pas si intimidantes. Rien à voir avec Philadelphie.

Cette série risque fort de se jouer dans l’enclos de relève. Au premier abord, il faudrait favoriser les Astros à ce chapitre, mais comme mentionnée plus haut, les releveurs des Rangers ont effectué de l’excellent travail jusqu’à maintenant.

Tags:

Astros de Houston, Rangers du Texas, Séries 2023

Articles similaires

Pascal Harvey

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois