Pour Spencer Strider, c’est la Série mondiale ou rien pour les Braves

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 31 janvier 2024 à 20h30

Avec toutes leurs acquisitions de la présente saison morte, les Dodgers de Los Angeles sont maintenant les hommes à battre dans le baseball majeur en 2024.

Cela ne veut cependant pas dire que les autres joueurs et formations de la MLB leur laisseront le chemin libre, loin de là.

Et c’est le cas pour l’as lanceur des Braves d’Atlanta, Spencer Strider, qui croit que tout ce qui ne sera pas une victoire en Série mondiale lors de la prochaine campagne sera une déception pour la franchise de la Géorgie.

Je pense qu’il ne devrait y avoir aucune acceptation autre que de gagner une Série mondiale dans cette organisation. C’est l’équipe la plus talentueuse du baseball. Nous devons placer la barre aussi haut que possible et tout ce qui est inférieur à cela est une contre-performance pour nous.

Ça a le mérite d’être clair et il n’a pas tort. La pression sera forte à Atlanta.

Strider devra toutefois lui aussi mettre l’épaule à la roue, lui qui sera la tête d’affiche d’une excellente rotation partante qui comprend également Bryce Elder, Max Fried, Charlie Morton et Chris Sale.

Le droitier a connu une bonne saison au monticule pour les Braves en 2023, comme en témoigne ses 20 victoires, ses 281 retraits sur des prises et sa moyenne de points mérités de 3,86 en 186 manches et deux tiers de travail. Il devra poursuivre sur cette lancée s’il veut que son rêve se réalise.

Les Braves n’ont pas remporté de série éliminatoire depuis qu’ils ont remporté la Série mondiale en 2021. Lors de la dernière danse automnale, ils n’ont été que de passage, se voyant montrer le chemin de la maison en Série de division par les Phillies de Philadelphie pour une deuxième année consécutive.

Tags:

Braves d'Atlanta, Spencer Strider

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois