Portrait 2024 : Angels de Los Angeles

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 10 mars 2024 à 12h30

Encore une fois cette année, Passion MLB vous propose un portrait par jour des différentes équipes de la MLB, question de se préparer pour la saison 2024.

Au menu aujourd’hui : Angels de Los Angeles.

Saison 2023

Ahhhh, les Angels. Ils trouvent toujours une façon de nous surprendre en prenant systématiquement la mauvaise décision. 2023 n’a pas été une exception à ce sujet.

Alors que Shohei Ohtani était seul au monde (Mike Trout et Anthony Rendon ont principalement été blessés en 2023), le frappeur de choix et lanceur s’est surpassé pour garder les siens en vie… mais il pédalait tout seul.

Au lieu de l’échanger (je comprends que le proprio ne voulait pas être celui qui allait échanger Ohtani, mais…) à fort prix, le club a décidé de « l’entourer » : Randal Grichuk, CJ Cron, Lucas Giolito et Reynaldo Lopez sont tous débarqués chez un club qui n’avait pas de chance de faire les séries.

Alors quand tout s’est écroulé, les Angels ont voulu se conformer sous la taxe de luxe – ce qui a fonctionné – et le club a soumis ses futurs agents libres au ballottage, ce qui a fait en sorte que plusieurs sont partis. C’était assez fou, comme moment.

Puis, Ohtani s’est blessé, il a arrêté de lancer et les Angels se sont écroulés. Il a finalement été opéré au coude, ce qui l’a aussi empêché de finir sa saison comme frappeur de choix.

Bref, les Angels ont manqué les séries. Encore.

Ajouts et départs

Les Angels ont tout fait ça dans l’espoir de garder Ohtani. Mais quand est venu le temps de lui faire l’offre qu’il voulait, le proprio a trouvé que c’était trop cher et il l’a laissé partir vers L.A.

Les Dodgers ont donc signé le Nippon dans le plus gros mouvement de personnel de la saison morte. Et de loin.

Sinon, Mas Stassi, Gio Urshela, Randal Grichuk, C.J. Cron, Aaron Loup, Eduardo Escobar et Mike Moustakas ont tous profité de leur autonomie pour sacrer leur camp.

Chez les acquisitions, on doit évidemment noter la présence de Charles Leblanc, qui a signé un contrat des mineures avec l’organisation.

Parmi les autres joueurs qui ont été ajoutés, Evan White est à noter, tout comme Luis Garcia, Zach Plesac, Aaron Hicks et Adam Cimber. Ce n’est pas la mer à boire.

Vraiment pas, même.

Forces et faiblesses

Tyler Anderson, Patrick Sandoval, Reid Detmers et Griffin Canning : c’est la base de la rotation du club. Ce n’est pas vilain, mais on ne peut pas dire non plus que c’est bon.

Le club a sans doute l’un des releveurs les plus sous-estimés de la ligue en Carlos Estevez. Matt Moore et Jose Soriano ne sont pas mauvais… mais le club n’a pas de profondeur sur le monticule. C’est l’histoire de la franchise.

Offensivement, le départ d’Ohtani laisse un trou. On retrouve Mike Trout comme poster boy de la franchise, lui qui a de grosses attentes pour la suite de sa carrière.

Le club n’a pas de DH officiel et je pense que Trout pourrait en profiter. Il va continuer de jouer au centre, mais souvent, il pourrait avoir un « demi-congé » en agissant comme frappeur de choix, l’aidant peut-être à rester en santé.

Le même principe à M. Bonne Personne, soit Anthony Rendon. Lui, s’il peut jouer un peu, cela pourrait aider la franchise.

Sinon, j’ai hâte de voir ce que le receveur Logan O’Hoppe et ce que l’arrêt-court Zach Neto peuvent amener. Ce sont des jeunes joueurs et le club en aura besoin pour générer de l’attaque.

Attentes en vue de la saison 2024

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, mes attentes sont basses.

Dans la division, on comprend que les A’s ne seront pas compétitifs, mais il est difficile de voir les deux clubs du Texas ou les Mariners faire pire que les Angels d’Anaheim.

Et dans les autres divisions de l’Américaine, il y a de bonnes équipes aussi.

Se battre pour les séries (ce que le club n’a pas atteint depuis 2014) sera difficile. Reste à voir si ce sera l’année où Trout se tannera et demandera à la direction de penser à l’échanger…

Tags:

Angels de Los Angeles, Portrait 2024, Portrait Passion MLB

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois