Portrait 2023 : Cardinals de Saint-Louis

Actualité

Pascal Harvey

Publié le 18 mars 2023 à 14h00

Le 30 mars prochain, la saison 2023 de la MLB prendra son envol. On s’embarque donc dans un long marathon afin de voir si les Astros seront détrônés à la fin de la course.

Après les Brewers hier, au menu aujourd’hui : les Cardinals de Saint-Louis.

La saison 2022 fut marquée par le dernier tour de piste de deux monuments à Saint-Louis : Albert Pujols et Yadier Molina. En bonus, les Cardinals ont participé aux séries d’après-saison et malgré une élimination éclair face aux Phillies de Philadelphie, la campagne restera gravée dans la mémoire des amateurs de l’équipe pour les années à venir.

Pujols, un futur membre du Temple de la renommée, a choisi les Cardinals afin de jouer ses derniers moments et atteindre la marque des 700 coups de circuit en carrière. Il en a réussi 703 en 22 saisons dans les Majeures.

De son côté, Molina, l’un des meilleurs receveurs défensifs de l’histoire, s’est retiré après avoir passé la totalité de ses 19 années de carrière dans l’uniforme des Cardinals.

À eux deux, ils ont contribué à rendre cette saison mémorable et les autres équipes du baseball majeur ont pris soin de souligner leurs accomplissements de belle façon.

La saison dernière, les Cardinals ont aussi été touchés par les blessures, mais fort heureusement pour eux, Nolan Arenado et Paul Goldschmidt ont su compenser l’absence de quelques-uns de leurs coéquipiers en cours d’année.

Les deux figures de proue du club ont à ce point dominé que Goldschmidt a remporté le titre du joueur le plus utile dans la Nationale et Arenado a terminé au troisième rang dans la course à ce prestigieux honneur.

Ce duo dynamique devrait à nouveau faire des siennes en 2023, autant en offensive que défensivement parlant.

Ajouts/départs

Sur le terrain, mis à part l’arrivée du receveur Willson Contreras en provenance de Chicago, il n’y aura pas un nombre élevé de nouveaux visages au sein de la formation 2023.

Les départs à la retraite d’Albert Pujols et de Yadier Molina laisseront certes un grand vide dans le cœur des partisans, mais le rendement de l’équipe ne devrait pas trop en souffrir.

C’est plutôt le gérant Oliver Marmol qui devra s’adapter à de nouveaux acolytes, lui qui a vu Jeff Albert (instructeur des frappeurs) et Mike Maddux (instructeur des lanceurs) quitter l’organisation malgré une bonne saison 2022.

Aussi, Skip Schumaker, instructeur de banc, s’est vu offrir une promotion en devenant le nouveau gérant des Marlins de Miami.

Marmol, qui en sera à une deuxième saison à la barre des Cardinals, travaillera dorénavant avec Joe McEwing, instructeur sur le banc, Turner Ward, instructeur des frappeurs, et Dusty Blake, à titre d’instructeur des lanceurs.

McEwing a remplacé Matt Holliday qui a quitté son poste peu de temps après sa nomination.

Jose Quintana, Corey Dickerson, T.J. McFarland et Alex Reyes ne seront pas de retour à Saint-Louis en 2023.

Forces/faiblesses

Évidemment, la principale force des Cardinals se situe au niveau de leur jeu défensif. Même si la collecte de Gants dorés a été moins généreuse que l’année précédente, il n’en demeure pas moins que collectivement, ils sont dans une classe à part.

Imaginez qu’ils ont même transigé Harrison Bader aux Yankees de New York à la date limite afin de mettre la main sur Jordan Montgomery. Peu de directeurs généraux auraient eu le courage d’envoyer l’un des meilleurs voltigeurs défensifs sous d’autres cieux afin de regarnir sa rotation de partants.

John Mozeliak, conscient du talent présent au sein de sa formation ainsi que du potentiel élevé dans son réseau de filiales, pouvait se permettre une telle transaction.

Disons que pour le moment, cette transaction n’a pas fait de perdant.

Les Cardinals ne sont pas une machine à produire des points et pour espérer se tailler une place en séries, ils doivent se fier à une bonne rotation de partants, un enclos de releveurs efficace et à une défensive très fiable.

Cette saison, Brandon Donovan, Tommy Edman, Tyler O’Neill, Dylan Carlson et Lars Nootbaar auront tous une année de plus derrière la cravate et seront encore meilleurs défensivement. Juan Yepez, pressenti pour jouer le rôle de frappeur de choix, pourra aussi rendre de précieux services en défensive afin de donner congé à certains de ses coéquipiers.

Le jeune et très prometteur Jordan Walker pourrait même brouiller les cartes, lui qui connaît un camp d’entraînement du tonnerre jusqu’à présent.

Au monticule, le vénérable Adam Wainwright, 41 ans, sera de retour et il mènera la charge pour la seule équipe qu’il a représenté dans les Majeures. Le retour en forme de Jack Flaherty donnera un peu de répit à Miles Mikolas, Jordan Montgomery et Steven Matz, qui ont tous vu beaucoup d’action en 2022.

Cette rotation peut tenir tête à celle des Brewers de Milwaukee, car les deux équipes batailleront encore une fois en 2023 afin de remporter le titre au sein de la division Centrale.

Ryan Helsley, Giovanny Gallegos et Jordan Hicks forment un trio de releveurs intéressant qui saura faire face à la musique.

Déjà parmi l’élite du baseball majeur, Nolan Arenado et Paul Goldschmidt poursuivront leur domination à chaque coin du losange et ils seront à nouveau les leaders offensifs et défensifs à Saint-Louis.

Les jours où l’attaque sera plus silencieuse, la défensive compensera avec succès.

À quoi s’attendre en 2023?

Sans aucun doute, les Cardinals livreront une bataille de tous les instants aux Brewers de Milwaukee pour le titre dans la centrale.

Arenado et Goldschmidt devraient obtenir à nouveau des votes dans la course au titre de joueur le plus utile et Adam Wainwright consolidera le respect obtenu de la part de ses pairs, lui qui est un symbole au Missouri.

Jack Flaherty sera l’athlète ayant effectué le plus beau retour.

Saint-Louis est définitivement une ville de baseball et les partisans ne vivent que pour leurs Cardinals. Le rouge sera à nouveau à l’honneur au centre-ville, car les Cards sont roi.

En 2023, l’objectif est clair : les hommes d’Oliver Marmol voudront faire oublier leur sortie hâtive subie en 2022 et faire un bon bout de chemin en séries éliminatoires.

Tags:

Cardinals de Saint-Louis, Portrait 2023

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Félix Forget

Sébastien Berrouard