Luis Robert n’est pas un bon leader à Chicago

Publié le 17 août 2023 par Sébastien Berrouard

Depuis quelques années, rien ne semble se dérouler comme prévu chez les White Sox de Chicago.

D’ailleurs, tout de suite après la transaction qui l’envoyait avec les Yankees de New York, le releveur Keynan Middleton avait attaqué son ancienne équipe, alléguant qu’il n’y avait pas de règles ni de culture chez les White Sox.

Un autre ancien des Bas Blancs, Lance Lynn, n’avait alors pas nié l’affirmation de Middleton, affirmant que ce dernier n’avait pas tort.

Si ça va si mal à Chicago, c’est peut-être en raison de l’absence de leaders au sein du club. Quand on a demandé à Luis Robert si les White Sox possédaient des meneurs à l’intérieur de la formation, le voltigeur a eu une réponse qui se passe d’explications.

Je ne sais pas.

Une chose est sûre, s’il y en a, il n’en fait pas partie, et ce, de son propre aveu à Vinnie Duber de CHGO Sports.

Je ne me vois pas comme un leader. J’essaie d’effectuer mon travail et d’être sur le terrain et de faire les choses que nous devrions tous faire et peut-être être un exemple pour les autres. Mais je ne me vois pas comme un leader.

Ceci explique certainement en partie les insuccès de l’équipe, insuccès qui se répètent année après année.

Si un joueur étoile, qui mène l’équipe dans la plupart des catégories offensives de surcroit, ne se considère pas comme un leader, qui prendra la pôle? Probablement personne.

L’homme de 26 ans connaît une excellente saison jusqu’à présent en 2023, lui qui affiche un OPS de ,894 avec 32 coups de circuit, 66 points produits et 16 buts volés en 114 matchs.

Ce n’est toutefois pas suffisant de mettre des chiffres au tableau. Il devra en faire plus à l’extérieur du terrain.

Sébastien Berrouard

,
Sébastien Berrouard

Voir tous les articles