Les Yankees remportent leurs trois premiers matchs pour la première fois depuis 2003

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 31 mars 2024 à 10h30

Sans l’as lanceur Gerrit Cole, sans les services de DJ LeMahieu, Jasson Dominguez et Oswald Peraza pour ne nommer que ceux-ci et avec une rotation partante manquant cruellement de profondeur, les temps s’annoncent difficile pour les Yankees de New York d’ici le retour de tous ces protagonistes.

Mais cela devra attendre, puisque depuis le début de la présente campagne, les Bombardiers sont tout feu tout flammes, ces derniers remportant leurs trois premières rencontres de la saison pour la première fois depuis 2003, de surcroît contre les puissants Astros de Houston.

Et force est d’admettre qu’à l’exception de la première manche de la saison lancée par Nestor Cortes Jr. jeudi dernier, la rotation des représentants de la Grosse Pomme fait de l’excellent travail, Carlos Rodon et Marcus Stroman permettant à leurs coéquipiers de se sauver avec la victoire trois fois plutôt qu’une.

Sans parler du travail exceptionnel de l’enclos de relève des New-Yorkais, qui n’a toujours pas accordé de point jusqu’à maintenant en 2024. Tout le contraire des artilleurs des Astros.

De l’autre côté de la balle, c’est le nouveau venu Juan Soto qui tire clairement son équipe vers le haut et qui a une influence plus que positive sur ses pairs, dont Oswaldo Cabrera qui est en feu, malgré une erreur défensive coûteuse dans le match d’hier (samedi).

Bien sûr, on ne s’attend pas à ce que les Yankees maintiennent ce rythme jusqu’en juin prochain, mais il est rassurant pour leurs partisans de voir le potentiel de ce club, et ce, bien que des absences importantes se feront sentir.

Les Bombardiers auront la chance de balayer les Astros dès cet après-midi (dimanche), alors que Clarke Schmidt sera sur la butte. Il fera face à J.P. France du côté des Texans.

Tags:

Astros de Houston, Yankees de New York

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey