Les Yankees échappent une avance de quatre points en neuvième manche

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 13 août 2023 à 20h01

Si quelqu’un croyait encore aux chances des Yankees de New York de participer aux séries éliminatoires, ses espoirs sont maintenant anéantis.

C’est que les Bombardiers du Bronx viennent de connaitre leur défaite la plus dévastatrice de la saison, et ce, en pleine course à la danse automnale.

En effet, les Yankees étaient en plein contrôle cet après-midi face aux Marlins de Miami. En avance par quatre points en fin de neuvième manche, tout était en place pour que la formation new-yorkaise remporte une première série depuis le 22 juillet dernier.

C’est cependant un effondrement en règle auquel les partisans des Yankees, impuissants, ont assisté.

Les Marlins ont marqué pas moins de cinq points face au releveur numéro un Clay Holmes et se sont sauvés avec la victoire comme des voleurs. Il s’agissait du premier revers des Yankees avec un avance de quatre points en neuvième manche depuis 2011.

Si le gérant Aaron Boone conserve son emploi après cette gênante défaite, je ne sais pas comment il pourrait quitter New York un jour.

Il est vrai que le skipper ne peut pas lancer pour Holmes et qu’il ne lui a certainement pas dit de saboter le match.

Mais quelle était l’idée d’amener son closer dans une situation qui n’en était pas une de sauvetage, alors qu’à l’exception de Michael King, TOUS les releveurs étaient disponibles? Cela donne rarement de bons résultats.

Puis, pourquoi avoir laisser Holmes s’enliser comme un cactus dans le sable mouvant, alors que la terre entière voyait que la sinker du releveur n’avait aucun mordant.

Et la cerise sur le sundae : dans quel monde tu n’accordes pas un but sur balle intentionnel à Jake Burger avec le premier but inoccupé et un seul retrait, lui qui est en feu dernièrement et encore plus contre les Yankees?

Seul Boone a la réponse et je ne veux pas l’entendre. Il a assez fait mal à son équipe et doit quitter immédiatement.

Tags:

Aaron Boone, Clay Holmes, Yankees de New York

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard