Aaron Boone expulsé parce qu’un partisan a critiqué l’arbitre

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 22 avril 2024 à 14h00

Cet après-midi, une situation inusitée a eu lieu chez les Yankees.

Laquelle? Aaron Boone s’est fait expulser (ce n’est pas le bout inusité puisque ça arrive tout le temps, ça), mais il l’a été parce qu’un partisan a trop parlé derrière lui.

Vous avez bien lu.

À la base, Aaron Boone a expliqué à l’arbitre pourquoi il était dans le tort en début de match contre les A’s d’Oakland. Rien de bien anormal pour le moment de la part du gérant.

Puis l’arbitre a dit que si un autre mot était prononcé, Boone était dehors.

La caméra était ensuite sur lui et on l’a vu ne rien dire du tout. Puis, l’arbitre a entendu un partisan critiquer son travail et c’est Boone qui a écopé en se faisant sortir de la game.

Évidemment, Boone s’est défendu avec le même argumentaire d’un enfant du primaire qui se fait sortir de la classe par son prof parce qu’il a trop parlé en disant qu’il n’avait rien dit.

La différence? Boone, cette fois, avait raison… mais il est tombé sur un arbitre qui ne voulait rien savoir et qui n’est pas imputable de ses décisions.

Je me fous de qui l’a dit. Tu es out!

– L’arbitre au marbre Hunter Wendelstedt

Boone s’est fâché (avec raison) puisque ce n’était pas de sa faute, celle-là. Ses détracteurs diront que les Yankees feront mieux sans lui, mais c’est vraiment bizarre, comme situation.

Cela nous démontre que le gérant des Bombardiers n’a pas exactement la faveur populaires des arbitres (à la Brendan Gallagher) et cela pourrait jouer contre Boone si Brian Cashman devait un jour décider de le laisser aller.

  • Qui est plus utile à New York?
  • Bryce Harper en congé de paternité.
Tags:

Aaron Boone, Yankees de New York

Articles similaires

Pascal Harvey

Charles-Alexis Brisebois

Félix Forget

Laisser un commentaire