Les Rays s’approchent du premier rang de leur division

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 15 septembre 2023 à 12h05

Les Rays de Tampa Bay et les Orioles de Baltimore ont amorcé hier soir (jeudi) la série la plus importante de leur saison respective.

Pourquoi? Parce qu’avant le premier duel de la série quatre matchs, l’écart entre les deux formations n’était que de deux petits matchs en tête de la division Est de la Ligue américaine.

Prenant la mesure de la première rencontre par la marque de 4-3, les Rays se sont donc approchés à un seul match au classement. Et ces derniers ont le vent dans les voiles en ce moment, eux qui ont remporté huit de leurs dix derniers matchs.

Même si les Orioles n’ont besoin que d’une victoire dans la série pour mettre la main sur le bris d’égalité, le momentum est clairement du côté de la Floride.

Cet erre d’aller est entre autres possible en raison de l’enclos de relève, qui n’a pas permis de point mérité lors de ses 34 dernières manches de travail.

Et malgré le fait que les releveurs soient utilisés à outrance, ces derniers ne sont pas inquiets du lot de travail qu’on leur demande. C’est à tout de moins ce que le gérant Kevin Cash croit.

Ils savent ce qui est en jeu en ce moment. Les messages qu’ils m’ont donné et qu’ils ont envoyé à l’entraîneur des lanceurs Kyle Snyder, c’est qu’ils sont prêts à lancer.

Ajoutez à cela le retour imminent de Jason Adam et vous avez un enclos dont tous les gérants rêveraient présentement.

Il est vrai que la relève des Orioles n’a pas à rougir de rien, malgré la perte de Felix Bautista pour probablement le reste de la présente campagne. Mais elle n’est pas au niveau de celui des Rays.

Cela donnera certainement droit à des duels très serrés entre les deux équipes et force est d’admettre que l’avantage doit aller à Tampa Bay grâce au momentum, à l’enclos et à l’expérience.

Tags:

Kevin Cash, Orioles de Baltimore, Rays de Tampa Bay

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Sébastien Berrouard