Les partants des Phillies font une réelle différence jusqu’à présent

Actualité

Pascal Harvey

Publié le 22 octobre 2023 à 10h00

Hier, lors du cinquième match de la Série de championnat de la Ligue nationale, Zack Wheeler a donné une clinique de lanceur aux frappeurs des Diamondbacks de l’Arizona, qui n’ont pu que constater le contrôle du partant des Phillies.

Sans peur de se tromper, nous pouvons dire avec assurance que Wheeler est le meilleur lanceur encore actif lors des présentes séries éliminatoires. Ses compères et lui, membres de la rotation des Phillies, dominent à ce point qu’il faudra une très bonne préparation et une bonne dose de courage pour espérer les battre.

Jusqu’à présent, la moyenne de points mérités des partants de l’équipe est de 1.48 et il n’y a aucune raison que ceux-ci s’effondrent d’ici la fin.

Lors de la rencontre d’hier, grâce à Wheeler qui a connu une excellente soirée, les Phillies ont survolé les DBacks (6-1) sans trop de peine et ont pris les devants par 3-2 dans la série.

Fut un temps pas si lointain, l’équipe ne pouvait compter que sur une grosse attaque, la défensive était moyenne et les lanceurs l’étaient tout autant. Aujourd’hui, les amateurs des Phillies peuvent espérer plus de leurs favoris, car les trois composantes fonctionnent à l’unisson et les résultats le prouvent.

Wheeler, un vétéran de 33 ans, en est à sa quatrième saison dans l’uniforme des Phillies et il a atteint un niveau de maturité faisant de lui l’un des très bons lanceurs des Majeures, lui qui a manqué deux saisons complètes en raison de blessures. Cependant, il n’a pas la reconnaissance qu’il mérite et c’est bien dommage.

Au cours de la dernière victoire des siens, Wheeler a lancé durant sept manches, ne donnant qu’un point sur six coups sûrs à ses adversaires. Il a remporté un troisième match en séries 2023 et sa moyenne de points mérités est de 2.08.

Si les Phillies remportent les grands honneurs, Wheeler risque fort de se retrouver dans l’ombre de son coéquipier Bryce Harper lorsque viendra le temps d’identifier le joueur par excellence des présentes séries, mais il a encore du temps pour se faire valoir.

Depuis le début des séries, le gérant Rob Thomson a donné la balle plus souvent qu’autrement à Wheeler, Aaron Nola et Ranger Suarez. Cristopher Sanchez a vu moins d’action que ce trio, qui s’est montré plus que convainquant à date.

Lors du match de vendredi, la relève des Phillies a flanché et c’est le pire scénario à prévoir d’ici la fin, car il serait dommage de voir les lanceurs de relève venir anéantir les efforts des partants qui en font autant depuis le début des présentes séries.

D’ici la fin des séries, Rob Thomson continuera de se fier sur Wheeler, Nola et Suarez pour menotter les attaques adverses et espérer terminer le travail débuté l’an dernier.

Tags:

Aaron Nola, MLB, Phillies de Philadelphie, Ranger Suarez, Rob Thomson, Zack Wheeler

Articles similaires

Pascal Harvey

Pascal Harvey

Sébastien Berrouard