Les Diamondbacks veulent retrouver leur identité pour le match #3

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 19 octobre 2023 à 14h17

Si jamais vous avez une nouvelle job, une nouvelle blonde ou un nouveau défi professionnel, vous pourriez recevoir le conseil suivant : celui de rester soi-même.

Cela peut avoir l’air banal au premier coup d’œil, mais dans les faits, c’est important.

Normalement, si vous avez droit à un nouveau défi, c’est parce que la recette que vous avez fonctionne. Pourquoi la changer?

Ce conseil-là, comme je l’ai dit, peut avoir l’air banal ou évident. Ceci dit, il est important de s’en rappeler parce qu’il faut, quand ça va moins bien, revenir à la base.

Et ça, les Diamondbacks le savent.

En ce moment, les joueurs de l’Arizona ne cassent rien contre les Phillies, qui ont pris le contrôle de la série de championnat de la Ligue nationale de façon franche.

Les DBacks doivent donc trouver une façon de remonter à la surface.

Et comme le mentionne Bob Nightengale, c’est en jouant selon leur style de jeu que les Diamondbacks pourront remonter à la surface.

L’Arizona, c’est le club du chaos. C’est un club qui aime voler des buts et qui joue de façon agressive.

C’est exactement ce qu’on n’a pas vu lors des premiers matchs en Pennsylvanie. Le club ne volait pas et jouait de façon conservatrice.

Mais ce n’est pas ce qui a fait le succès du club en 2023. Ce qui a permis de se qualifier, c’est le fait que les DBacks volaient des buts en fou et étaient au-devant du match.

S’ils retrouvent ceci, cela va les aider.

Rappelons que si le club perd ce soir, il ne pourra pas compter sur son meilleur lanceur (Zac Gallen) en vue du match #4. Ce sera un bullpen day.

Il faut donc gagner ce soir. Clairement.

10e manche
  • Les alignements du jour.
Tags:

Corbin Carroll, Diamondbacks de l'Arizona, Phillies de Philadelphie

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Sébastien Berrouard