Les Cardinals ne règleront pas le dossier Paul Goldschmidt avant le début de la saison

Actualité

Pascal Harvey

Publié le 14 janvier 2024 à 8h30

En 2024, Paul Goldschmidt entamera sa sixième saison dans l’uniforme des Cardinals de Saint-Louis.

Le puissant joueur de premier coussin en sera à la dernière année de la prolongation contractuelle de cinq ans qu’il avait signé avec la formation du Missouri en 2019. Cette entente lui aura valu au final la coquette somme de 130 millions de dollars.

Même si Goldschmidt et les Cardinals se sont dit intéressés à négocier une nouvelle entente, les dirigeants de l’équipe ne souhaitent pas concrétiser le tout avant l’ouverture de la prochaine saison.

Interrogé à ce sujet, le président aux opérations baseball chez les Cards, John Mozeliak, a été catégorique et sa position ne changera pas.

Les Cardinals ont des choses à se faire pardonner cette saison et Mozeliak va attendre que la situation se replace avant d’entrevoir la prolongation de contrat d’un joueur de 36 ans. Oui, les partisans et la haute direction du club souhaitent voir Goldschmidt terminer sa carrière à Saint-Louis, mais l’équipe devra démontrer son désir de revenir à un niveau de jeu qui résulte en victoires avant quoique ce soit.

Rappelons que la formation, qui nous avait habitué aux succès par le passé, a terminé au dernier rang de sa division au terme de la dernière campagne. Le noyau de l’équipe restera sensiblement le même malgré plusieurs changements au monticule et les vétérans devront en donner plus.

Goldschmidt fait partie intégrante de ce noyau et il devra relever son jeu d’un cran afin d’espérer demeurer dans l’entourage de l’équipe encore quelques années.

Dans le fond, les plans de l’équipe ne sont pas différents à l’égard de Goldschmidt et les deux parties souhaitent une prochaine entente à moyen terme (on parle ici de moins de cinq ans), la seule différence est que ce nouveau pacte ne se concrétisera pas avant le premier lancer de 2024.

Oui, les deux clans vont se parler d’ici là afin de jeter les bases visant à ce que le natif du Delaware ne soit pas tenté de faire valoir son autonomie au terme de la saison 2024. Advenant que l’équipe piétine au cours des premiers mois de la nouvelle saison, possiblement que Goldschmidt ne sera pas enclin à entrevoir son avenir au sein de cette formation.

Le fait d’attendre de voir si cette formation peut performer à nouveau avantage les deux parties, car les dirigeants de l’équipe ne voudront pas se commettre pour un autre cinq ans et leur joueur de premier but voudra aller voir ailleurs si jamais (ce qui est peu probable) les Cardinals n’y arrivaient pas.

Dans le cas où l’équipe ne serait plus dans la course à la mi-saison, Goldschmidt deviendrait alors une monnaie d’échange fort prisée, et ce, même s’il détient une clause en béton à ce sujet.

Cette équipe a trop de talent pour revivre un tel cauchemar. Cette fiche de 71-91 est une erreur de parcours et les choses reviendront à la normale en 2024.

Tags:

Cardinals de Saint-Louis, John Mozeliak, MLB, Paul Goldschmidt

Articles similaires

Félix Forget

Pascal Harvey

Pascal Harvey